L’anémomètre Netatmo est arrivé: on l’a installé

Anémomètre Netatmo

99€
Anémomètre Netatmo
87.5

Qualité

9/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        8/10

          Pour

          • Design
          • Facilité d'installation

          Contre

          • Prix
          • Pas de support fourni

          Vous connaissez maintenant tous la station météo connectée Netatmo ? Si ce n’est pas le cas je vous invite à lire le test détaillé que j’en avais fait.

          J’aime beaucoup cette station météo, pour son design, ses fonctionnalités, et son intégration relativement simple dans de nombreuses solutions domotique. Température, humidité, pression, qualité de l’air intérieur, et récemment mesure des précipitations. Mais il manquait un élément essentiel pour une “vraie” station météo: l’anémomètre, pour mesurer la vitesse du vent et sa direction. Annoncé au CES début 2015, pour une sortie prévue en juin, puis ensuite en octobre, ce n’est seulement depuis quelques jours que le nouveau périphérique est disponible. Et encore, en quantités limitées pour l’instant. Je m’en suis bien sûr procuré un rapidement afin de compléter ma station météo.

          Après quelques jours de mesures, je vous en fait ma petite revue ;-)

           

          I. Déballage de l’anémomètre Netatmo

          Comme on avait pu le voir lors du CES, la particularité de cet anémomètre est sans aucun doute sa forme:

          anemometre_netatmo_24

          anemometre_netatmo_25

          Il se présente comme un cylindre, bien loin des modèles habituels.

          anemometre_netatmo_26

          Habituellement, un anémomètre ressemble à ca:

          wmr80-anemometre

          Des godets pour mesurer la vitesse du vent, et une flèche pour déterminer sa direction.

          Netatmo a donc totalement chamboulé le design habituel, pour nous faire quelque chose de nettement plus discret, sous la forme d’un cylindre de 11cm de haut sur 8,5cm de diamètre:

          anemometre_netatmo_27

          Ce cylindre est composé de deux “étages”, le centre laissant passer le vent:

          anemometre_netatmo_28

          Un système à ultra sons permet alors de mesurer la vitesse du vent, les rafales, ainsi que la direction:

          anemometre_netatmo_30

          Les quatre transducteurs de l’anémomètre envoient en fait en continu des ultrasons. Ce signal varie en fonction de la vitesse et de la direction du vent, ce qui permet à l’Anémomètre d’établir des mesures précises et fiables. La vitesse du vent peut aller jusqu’à 160km/h, avec une précision de 1,8km/h. La direction du vent, elle, est précise à 5°.

          Pour la direction, il faudra juste orienter correctement le capteur vers le nord (une petite flèche sur le dessus et le dessous indique la position qui doit être dirigée vers le nord).

          Le dessous dispose d’un pas de vis au format standard “pied de photo” pour le fixer. Dommage, aucune attache n’est fournie, ce qui est un peu radin, car ce détecteur devra être fixé quelque part quoiqu’il arrive, et de préférence en hauteur. Au lieu de cela il faudra ajouter l’achat du support à 25€

          anemometre_netatmo_29

          Le dessous se dévisse pour accueillir 4 piles AA.

          anemometre_netatmo_31

          Bonne nouvelle, elles sont fournies et déjà en place, il suffit de retirer une petite languette en plastique pour activer le périphérique.

          anemometre_netatmo_32

          anemometre_netatmo_33

          Notons au passage la présence d’un joint d’étanchéité, ce produit ayant pour but d’être mis dehors ;-) D’ailleurs, rassurez vous, le plastique est résistant aux UV et à la grêle (je vous confirmerai ca à la prochaine chute de grêle ;-)

          anemometre_netatmo_34

          Passons à son installation.

           

          II. Installation de l’anémomètre Netatmo

          Il faut commencer par l’ajouter à la station météo. Attention, il vaudra mieux l’ajouter avant l’installation définitive, car il est conseillé de mettre le capteur à 10cm de la station le temps de l’ajouter.

          On lance l’application Netatmo sur son smartphone ou sa tablette. Sur la partie supérieure, on fait défiler les écrans vers la gauche, pour arriver à l’écran de l’anémomètre:

          anemometre_netatmo_1

          On demande à l’ajouter, et on suit la procédure.

          anemometre_netatmo_2

          Appui sur le dessus de la station quelques secondes, jusqu’à ce qu’elle clignote en bleu:

          anemometre_netatmo_3

          anemometre_netatmo_4

          Une fois détectée, on sélectionne sa station:

          anemometre_netatmo_5

          anemometre_netatmo_6

          Là, une mise à jour a eu lieu dans mon cas, sans doute pour supporter le nouveau périphérique:

          anemometre_netatmo_7

          anemometre_netatmo_8

          Une fois la mise à jour effectuée, l’application me liste les périphériques déjà ajoutés, et la possibilité d’ajouter un nouvel accessoire:

          anemometre_netatmo_9

          L’application indique la procédure à suivre: ouverture du socle, retrait de la languette plastique…

          anemometre_netatmo_10

          Rapprochement de la station:

          anemometre_netatmo_11

          Et l’anémomètre est détecté:

          anemometre_netatmo_12

          anemometre_netatmo_13

          C’est fini :D

          anemometre_netatmo_14

          L’application finit par nous donner quelques indications sur la mise en place définitive. Système de fixation:

          anemometre_netatmo_15

          Et positionnement vers le nord:

          anemometre_netatmo_16

          Astuce: si vous n’avez pas de boussole sous la main, il est possible d’utiliser la boussole de votre smartphone ;-) Via Google Map, par exemple, une boussole apparait en haut à droite.

          anemometre_netatmo_17

          L’idéal est apparemment de le fixer à une dizaine de mètres de haut, au sommet du toit pour bien faire, dégagé de tout obstacle:

          anemometre_netatmo_18

          Pour l’instant, chez moi l’anémomètre est venu prendre place à côté de son copain le pluviomètre ;-) Encore une fois, j’ai utilisé un support pour caméra qui ne me servait pas. Le pas de vis est standard, ca fait donc parfaitement l’affaire, et j’économise 25€. Il faut normalement placer l’anémomètre le plus haut possible, sans aucun obstacle autour pour ne pas fausser les mesures, et bien à l’horizontale.

          anemometre_netatmo_61

          Il n’est pas en situation optimale ici, mais il changera de place prochainement, pour peut être être fixé au mat de l’antenne.

          Bien veiller à le diriger vers le nord pour que la direction indiquée soit la bonne.

          anemometre_netatmo_62

          S’il n’est pas à 10m, il faudra aller dans les paramètres de l’application pour corriger cela. En effet, la vitesse du vent au sol et à 10m n’est pas la même, l’application fera donc un calcul en fonction de la hauteur réelle.

          anemometre_netatmo_19

          Dans le menu calibration, on peut maintenant régler la hauteur du capteur:

          anemometre_netatmo_21

          Voilà, c’est terminé, il ne reste plus qu’à attendre les premières mesures. Pas de chance, pas un soupçon de vent le premier jour des tests :(
          Quand le vent s’est décidé à souffler un peu, les premières informations sont remontées tout de suite:

          anemometre_netatmo_22

          On obtient donc la vitesse du vent, la vitesse des rafales, et la direction du vent.

          Sans surprise, ces informations sont bien sûr disponibles sous forme de graphique:

          anemometre_netatmo_23

          Difficile de juger des mesures, mais comparé à ma station Oregon, les mesures sont très proches, étant donné que le capteur Oregon, lui, est bien positionné sur le mat de l’antenne, à environ 9m de haut, sans aucun obstacle.

          A noter que le capteur est donné pour fonctionner à 100m. Avec un mur en parpaings entre les deux (celui de la maison), et environ 30m entre l’anémomètre et la station météo, je n’ai plus qu’un baton au signal:

          signal

          Du coup, il ne faut pas se faire d’illusion, les 100m ne seront pas atteints. Mais la distance devrait être bien suffisante dans la plupart des utilisations.

           

          III. Conclusion

          Voici le capteur qui faisait vraiment défaut à la station Netatmo pour pouvoir s’appeler réellement station météo ! Un design surprenant, un concentré de technologie, personnellement j’aime beaucoup ! Son installation est ultra simple, d’autant qu’il est totalement sans fil. Reste à voir l’autonomie des piles, car c’est bizarrement une donnée qui n’apparait nulle part, ni sur la fiche produit ni sur le manuel :/ Lors d’un salon une personne de chez Netatmo m’avait annoncé une autonomie de 2 ans. Nous verrons à l’usage.

          J’aime beaucoup en tout cas son mode de fonctionnement qui ne génère du coup aucun bruit, car il ne possède aucune partie mobile. Moins de risque d’usure ou de casse également.

          Je ne récupère pas encore les informations sur ma box domotique (j’attend une petite mise à jour du plugin Jeedom), mais cela ne devrait pas tarder. D’ailleurs, l’application Imperihome est déjà compatible depuis sa dernière mise à jour:

          Screenshot_2015-12-15-16-26-56

          Bref, pour qui est déjà équipé de la station météo Netatmo, c’est le périphérique à posséder pour la compéter. Reste que la technologie se paye, puisque l’anémomètre coute tout de même 99€. Un prix finalement pas si élevé, un anémomètre traditionnel coutant à peu de chose près le même prix.


          6 Commentaires
          1. Merci beaucoup pour vos tests toujours si précis et que je trouve toujours très justes.
            Concernant cet anémomètre Netatmo, j’espérais bien votre test ici, car pas assez de recul sinon pour l’acheter (produit trop récent). Vu le montant de l’investissement, je préférais être sur !
            Ce n’est pas (une fois de plus pourrais-je dire !) grâce à vous que je vais faire des économies ce coup-ci :p

          2. Bonsoir je viens d acheter l anémomètre netatmo c est génial et aussi précis que mon anémomètre Oregon. Je le recommande vraiment.

          3. Salut Cédric,
            Tu confirmes donc que c’est du temps réel ou presque ? Ou alors tu as le relevé de 5′ seulement toutes les 5 minutes ?
            Alors comme tu le dis, il faut être haut pour éviter les laminaires qui perturbes toutes mesures.
            Ils auraient pû mettre un compas électronique pour pas grand chose de plus et cela aurait été presque parfait. Le support est beaucoup trop cher je trouve.
            Sinon peux-tu me dire s’ils ont intégré l’inversion d’affichage de la direction pour être plus conventionnel avec les marins ?

          4. je reçois les données seulement toutes les 10 minutes pourquoi quelqu’un peux me répondre ?

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !