Kubii – 728×90

DIY: votre Squeezebox pour 40€

39

Si vous êtes un peu geek, vous avez sans doute déjà entendu parler du Raspberry Pi, un petit ordinateur coutant moins de 40€ ?

Ce tout petit ordinateur, grand comme une cassette audio, rencontre un succès incroyable depuis sa sortie en début d’année, grâce au nombre d’applications possibles pour ce type d’appareil. Notre ami Jean Pierre y a d’ailleurs consacré une semaine complète il y a peu de temps sur son blog Domogy, pour nous présenter différents projets réalisables avec le Raspberry Pi.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Raspberry Pi, c’est ca:

 

 

Caractéristiques techniques :

Système :

  • Broadcom BCM2835 SoC (System on Chip)
  • Processeur ARM1176JZF-S cadencé à 700MHz
  • Circuit graphique Broadcom VideoCore IV
  • Mémoire vive 512 MB
  • Espace de stockage : sur cartes SD/MMC/SDIO

Connectique :

  •  2 ports USB 2.0
  • Video : Composite (PAL et NTSC), HDMI ou Raw LCD (DSI)
  • Audio : Jack 3.5mm ou Audio sur HDMI
  • Ethernet : RJ45 10/100

Périphériques (broches au pas de 2.54mm):

  •  8 x GPIO
  • UART
  • Bus I2C
  • Bus SPI
  • Sorties d’alimentation +3.3V et +5V
  • Masse

Alimentation : 5V – 700 mA via MicroUSB ou header GPIO

Dimensions : 85,60mm x 56mm x 21mm

Poids : 45g

 

Comme je le disais, donc, de nombreuses applications sont possibles pour un si petit PC, et de nombreuses distributions toutes faites ont été réalisées par divers développeurs. Aujourd’hui je vous propose de découvrir la distribution Squeezeplug, qui permet de transformer votre Raspberry Pi en Squeezebox… pour 40€ :D Un bon plan, étant donné que Logitech a décidé d’arrêter les Squeezebox :/

 

[toc title= »Sommaire »]

 

I. Installation

 

Pour commencer, il faut se rendre sur le site Squeezeplug et télécharger la dernière image de la distribution.

Une fois téléchargée, il vous faudra une carte SD vierge. Il est conseillé d’utiliser une carte de 4Go de classe 6, pour la rapidité de lecture / écriture. Une telle carte coute aujourd’hui entre 5 et 7€ dans les bonnes boutiques.

Il n’y a plus qu’à copier l’image téléchargée sur la carte SD. Attention, il ne s’agit pas de juste copier le fichier téléchargé sur la carte SD, ca ne fonctionnerait pas. Il faut utiliser un outil comme Usb Image Tool, par exemple:

 

 

On sélectionne sa carte SD, l’image téléchargée, et on fait un « restore ».

Ou sur Mac, une simple ligne de commande suffit, de ce type:

 

sudo dd if=/Users/cedric/Desktop/sp_rpi_500.img of=/dev/disk1 bs=1m

 

en indiquant le chemin de l’image et le nom d ela carte mémoire (disk1 ici).

La copie de l’image sur la carte SD est la partie la plus longue.

Une fois que c’est terminé, il n’y a plus qu’à mettre la carte SD dans le Raspberry, puis démarrer celui ci.

Identifiez vous avec le login « root » et le mot de passe « nosoup4u ».

Au premier démarrage, le système vous demandera le type d’installation. Choisissez bien sûr Raspberry Pi:

 

 

Les paramètres vont être adaptés pour ce matériel, puis le Raspberry va redémarrer. Une fois redémarré, tapez « setup » pour accéder à la configuration des services. La distribution Squeezeplug en possède de nombreux:

  • Logitech Media Server (f.k.a. Slimserver, SqueezeBox Server)
  • MiniDLNA
  • MPD
  • Mediatomb
  • Twonky
  • Forked DAAPD
  • SqueezeSlave
  • SqueezePlay (experimental)
  • Shairport
  • Omxplayer
  •  Crashplan
  • Owncloud

Pour ma part, le logiciel serveur Squeezebox est installé sur mon serveur Windows Home Server 2011. Je n’ai donc besoin que de la partie lecteur. Squeezeplay étant encore expérimental, j’ai opté pour SqueezSlave.

Mais si vous le souhaitez il est tout à fait possible d’utiliser un Raspberry en tant que serveur avec par exemple un disque dur externe connecté dessus en Usb qui contiendra toute sa discothèque. Ce même Raspberry pourra également faire office de lecteur. Si vous voulez faire du multiroom, avec plusieurs Raspberry, il suffira d’indiquer l’adresse IP de la première installation qui fera office de serveur.

Dans le menu on sélectionne donc « Player »:

 

 

Et on sélectionne « SqueezeSlave »:

 

 

On confirme l’installation:

 

 

Comme je le disais, la partie serveur est installée sur un autre serveur. Je choisis donc l’option correspondante:

 

 

Le système nous demande alors l’adresse IP de la machine où est installé le logiciel Squeezebox Server:

 

 

On confirme les paramètres:

 

 

L’installation est terminée, le Raspberry n’a plus qu’à redémarrer:

 

 

1 2 3

A propos de l'auteur

Je me suis essayé à la domotique il y a quelques années avec quelques modules X10, quelques softs gratuits, etc… pour équiper la maison que j'avais en location. Puis j'ai eu la chance de pouvoir faire construire, et c'est là que mes projets domotiques ont explosé, la construction neuve me permettant de prévoir une installation complète, et intégrée à la maison. Aujourd'hui, quasiment toute mon installation repose sur le Z-Wave.

  • Hadjoudj Mickael

    Attention : Deux squeeze Player OK ! 3 j’ai un bug ! J’ai tout essayer j’ai réinstaller les 3 raspberry et même le serveur Windows rien n’i fait ! Si quelqu’un a le meme bug ou encore mieux sait le corriger qui me fasse signe ! http://youtu.be/IAlG_kLNV4Y