Détecteur de fumée : un employé de Google déconseille le Nest Protect

Le Nest Protect, le détecteur de fumée et de dioxyde de carbone de la filiale de Google, a fait l’objet d’un vaste programme de remplacement l’année dernière en raison d’un défaut susceptible de désactiver l’alarme d’un coup de main malheureux. Il revient aujourd’hui dans l’actualité pour un autre problème repéré par… un employé de Google. Brad Fitzpatrick, qui a notamment créé LiveJournal avant de rejoindre le moteur de recherche en 2007, explique que son Nest Protect (qu’il a acheté lui-même) est sujet à un bug vraiment énervant pour l’utilisateur ainsi que pour les voisins, puisqu’il peut activer l’alarme pour… rien. Il est arrivé à Fitzpatrick un problème qui revient dans les commentaires de sites marchands et qui risque bien d’affoler le monde pour pas grand-chose : « Quand j’ai reçu la notification Android m’indiquant que ma maison brulait, j’ai immédiatement pensé que c’était faux, puisque mes Nest Protect avaient déjà fait de fausses alertes avant cela. J’ai aussi…

 

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !