Comment créer un programme antieffraction pour son installation domotique ?

Une installation domotique peut rendre beaucoup de services très différents. En matière de sécurité, une console centrale reliée à des détecteurs de mouvements, des détecteurs d’ouvertures et des caméras de surveillance seront très efficaces. Néanmoins, en reliant ce système de sécurité à d’autres gadgets d’automatisation domotique, il est possible de créer des programmes anti-effraction.

Commencez par bloquer les entrées

Le problème principal avec la domotique de sécurité, c’est qu’une installation de base vous permettra d’être prévenu en cas de problème, mais pas toujours d’agir. Si des cambrioleurs s’attaquent à votre porte d’entrée, alors vous recevrez une notification, mais le temps que la police arrive sur les lieux, il sera trop tard. La domotique de sécurité a donc un rôle de prévention, puis un rôle juridique, mais elle ne protège pas exactement votre logement.

Voilà pourquoi il peut être intéressant d’y intégrer des programmes d’automatisation. En achetant par exemple des kits pour motoriser ses volets sur stores-discount.com, n’importe quel particulier peut les relier à son système de sécurité. Ainsi, dès qu’une tentative d’effraction sera repérée par une caméra de surveillance ou un détecteur de mouvements, il sera possible de programmer les volets pour qu’ils se ferment tous automatiquement. La maison deviendra alors totalement inaccessible.

L’avantage des fenêtres automatiques

Dans le même genre, l’automatisation des fenêtres est également un élément très important de la sécurité en domotique. Si l’été est une saison favorable aux cambriolages, ce n’est pas seulement parce que les occupants des logements partent pendant de longues semaines. Effectivement, même quand ils sont présents, il arrive souvent qu’ils laissent une fenêtre ouverte. Or, une fenêtre, même en hauteur, peut suffire aux cambrioleurs.

Installer des fenêtres qui se ferment automatiquement, soit quand il pleut, soit quand elles en reçoivent l’ordre par la console centrale est donc une excellente solution. Vous n’avez alors qu’à programmer des détecteurs de mouvements bien situés pour qu’ils ordonnent aux fenêtres de se fermer quand ils détectent quelqu’un qui escalade un mur de jardin ou une gouttière.

Des programmes pour gérer d’autres risques

Malheureusement, votre logement n’est pas seulement menacé par les risques de cambriolage. Le feu, les inondations et les problèmes électriques peuvent être fréquents. Installer un système domotique qui permet de détecter tous ces problèmes est alors un avantage conséquent.

Il est possible de programmer ces appareils de détection pour qu’ils vous informent sur votre smartphone, mais il est également possible de les programmer pour qu’ils réagissent automatiquement. Ainsi, en cas d’inondation, votre maison peut couper l’eau d’elle-même. Elle peut même, avec la bonne installation, contenir et éteindre un départ de feu. N’hésitez pas à consulter notre section guides sur la sécurité pour en apprendre davantage sur ces domaines.


Laissez nous vos remarques et commentaires !

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !