Quel modèle de piscine choisir ?

Le retour des beaux jours donne envie de profiter de nouveau de la piscine. Ou d’envisager le projet d’en acquérir une. Un projet que nous avions personnellement depuis deux ans, mais qui a été mis en suspend suite à l’acquisition de notre terrain de loisir. Mais cette année, c’est décidé, nous aurons une grande piscine ! Mais laquelle ?

Le choix d’une piscine va dépendre essentiellement de deux éléments: de la place disponible sur votre terrain, et bien sûr du budget, la piscine étant encore pour beaucoup signe de luxe et richesse. Heureusement, le prix de ces installations a beaucoup baissé, et est abordable pour beaucoup plus de monde, si bien qu’en France on dénombre plus de 2,5 millions de piscines privées !

I. Les piscines enterrées ou semi enterrées

La piscine que nous avons tous en tête est généralement la belle piscine enterrée, ou semi enterrée. Elle donne en effet généralement du cachet à la maison, et entre dans l’estimation de sa valeur.

Stock Photos from Makistock

La piscine enterrée peut être de plusieurs types:

  • la piscine béton: une piscine en béton armé qui assure à la fois la structure et l’étanchéité. Elle permet de réaliser toutes les formes qu’on souhaite
  • la piscine maçonnée liner: un bassin maçonné en béton ou en parpaings dont l’étanchéité est assurée par une membrane PVC appelée liner
  • la piscine panneaux liner: les parois sont faites ici de panneaux préfabriqués en acier, résine ou béton, facilitant ainsi la construction et réduisant le coût. Le sol, lui, est réalisé en béton armé. Là encore, l’étanchéité est assurée par un liner. Le fond du bassin est généralement en béton armé.
  • la piscine polyester, ou piscine « coque »: il s’agit d’un bassin fabriqué entièrement en usine à base de résine et de fibre de verre. La mise en place est extrêmement simple, puisqu’il suffit de creuser et de déposer la coque. Diverses formes sont disponibles pour répondre à toutes les envies, comme on peut le voir par exemple dans le catalogue piscine coque Mon de Pra. C’est l’une des solutions les plus simples et les plus économiques pour une piscine enterrée.

Ces types de piscines sont parfaits si vous possédez un terrain parfaitement plat. Si votre terrain est en pente, la piscine semi enterrée sera en revanche plus simple à mettre en place. Celle ci est généralement en bois.

Stock Photos from AVN Photo Lab

Si ces piscines sont les plus esthétiques et donnent de la valeur à la maison, elles ont en revanche trois contraintes non négligeables:

  • pour commencer, le budget: celui ci démarre à 10 000€, et peut s’envoler sans limite en fonction des dimensions, formes, et équipements sélectionnés
  • ensuite, les démarches: alors qu’une piscine de moins de 10m2 nécessitera simplement une autorisation de travaux, les modèles supérieurs pourront demander un permis de construire. Cela dépend des communes, il faut se renseigner à la mairie avant de commencer les travaux. Une taxe d’aménagement pourra également être réclamée. Les piscines enterrées étant considérées comme des annexes de la maison, elles ont aussi une incidence à la hausse sur la taxe d’habitation et sur la taxe foncière, car on considère qu’elles constituent une amélioration du bâti et donc de sa valeur locative.
  • enfin, depuis 2004, la loi oblige tous les propriétaires de piscine enterrées à équiper le bassin d’un équipement de sécurité: une barrière ou clôture de piscine, une alarme de piscine, une couverture de piscine de sécurité, ou un abri de piscine. Ce qui a bien évidemment un cout.

II. Les piscines hors sol

Ces dernières années se sont multipliés les modèles de piscines hors sol. Les piscines gonflables de notre enfance sont maintenant bien loin, et on laissé la place à des piscines beaucoup plus sympa. Là encore, on peut trouver différents types de piscines:

  • la piscine gonflable auto portée: sans doute l’une des plus utilisées chaque été, pour son tarif très abordable et sa facilité de mise en place, puisqu’il suffit de gonfler le boudin et de remplir la piscine d’eau. Elle n’excède généralement pas 1,25 m de haut et 6 m de diagonale. Ce type de piscine reste donc une « petite » piscine, pour faire « trempette ».
  • La piscine tubulaire: un peu plus chère que la piscine gonflable, la piscine tubulaire est également plus robuste, grâce à une ossature tubulaire en acier. Une grande « poche » en polyester ou en PVC, le liner, forme la piscine. Si sa hauteur ne dépasse pas les 1,30 m, sa longueur, en revanche, peut frôler les 10 m, ce qui permet d’y accueillir du monde, de s’amuser, et même de nager confortablement.
  • la piscine bois: souvent en bois exotique ou pin traité autoclave, la piscine bois est durable, esthétique et solide. Généralement de forme hexagonale ou octogonale, elle peut être légèrement enterrée pour améliorer la stabilité.
  • la piscine acier: constituée d’une structure en acier et de parois en acier laqué anticorrosion, sa stabilité est assurée par des poteaux de margelle et des jambes de force en acier (certains modèles n’ont pas de jambes de force, mais demandent une installation plus contraignante)
Stock Photos from Sergio Stakhnyk

Ces piscines sont généralement simples à monter, même s’il faut prévoir parfois une à deux journées pour les piscines bois ou acier. Leur hauteur maximum n’excédera pas 1,30m, en revanche, mais en contrepartie elles ne nécessitent pas de démarches administratives. Attention toutefois, certains grands modèles peuvent nécessiter la pose sur une dalle béton. Il faut garder en mémoire qu’un mètre cube d’eau pèse une tonne. Autrement dit, une grande piscine de 25m3 pèsera 25 tonnes, poids que le sol devra être en mesure de supporter, sans s’affaisser. Pour cette dalle, une autorisation de travaux pourra alors être à faire. Cela dépend des communes: chez moi, par exemple, tant que la dalle n’est pas surélevée ni couverte, aucune autorisation n’est nécessaire.
Bonne nouvelle, toutefois, ces piscines hors sol ne sont ni soumises à l’impôt, ni à l’obligation d’équipement de sécurité, même si on ne saura que vous conseiller d’en mettre tout de même en place, surtout si vous avez de jeunes enfants. En contrepartie, ce type de piscine, démontable, n’apporte aucune plus value à la maison.

Stock Photos from Mary Dimitropoulou

III. Quel modèle de piscine choisir ?

Il n’y a pas réellement de bon ou mauvais choix. Le choix n’appartiendra qu’à vous, en fonction de votre place, de vos besoins, et de votre budget. Si ce n’est que pour faire « trempette » un peu l’été avec les enfants pour se rafraichir, une piscine auto portée sera bien suffisante, installée sur la terrasse ou un lit de sable. Si à l’inverse vous voulez donner une plus value à la maison et profiter d’une piscine plus agréable pour nager ou organiser des soirées, la piscine enterrée s’imposera d’elle même. A noter que les tendances changent un peu: alors qu’avant la mode était à celui qui avait la plus grande piscine (pour frimer, bien sûr ;-), aujourd’hui beaucoup optent pour une mini piscine pour privilégier les équipements autour (pompe à chaleur, plage, etc.)
Pour notre part, nous avons opté pour une solution intermédiaire: la piscine hors sol en acier, d’environ 7m sur 4, pour 1,32m de profondeur, histoire de pouvoir nager et s’amuser avec les enfants. On en trouve à des tarifs très abordables, allant de 1000 à 2000€. Une dalle béton est en cours de réalisation pour l’accueillir, afin d’avoir un espace propre et plus table, même si la dalle n’est « que » conseillée » pour ce format. Je reviendrai plus en détail sur le budget si cela vous intéresse, mais il devrait se situer entre 3 et 4000€, en fonction des devis pour la toupie béton et du modèle de piscine retenu. A cela viendra s’ajouter les couts d’entretien, qui sont les mêmes quelque soit le type de piscine sélectionné. On en rediscute bientôt ;-)


2 Commentaires
  1. Faire une piscine c’est se contraindre à la nettoyer pour de nombreuses années … Moi après 20 ans, j’ai choisi de vendre de ma maison pour me débarrasser de ma piscine … Il faut donc bien réfléchir à l’après piscine …
    A+
    David

    • Oui, c’est ce qui me freinait jusqu’à maintenant devant les demandes de madame :p Mais avec les moyens d’aujourd’hui, bonne pompe, robot, etc. ca va déjà beaucoup mieux. Puis dans le cas d’une piscine hors sol, l’investissement est moindre, si dans quelques années j’en ai marre, la dalle de béton servira pour accueillir un camping car ;-)

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !