AIRVIA MEDICAL : quand la domotique dépollue votre maison

Toutes les études le montrent: l’air que nous respirons est de plus en plus pollué. En ville à cause de la circulation, mais également des usines. A la campagne, à cause des pesticides, ou encore du pollen pour les personnes allergiques (un quart de la population tout de même). Même l’air intérieur peut être néfaste: mauvaise aération, humidité, acariens, produits chimiques utilisés dans la confection des meubles, des peintures, etc. Les maladies respiratoires qui en résultent pourraient ainsi devenir selon les prévisions de l’OMS la 3ème cause de mortalité des Français d’ici 2030. Les purificateurs d’air se multiplient donc sur le marché afin de répondre à cette nouvelle demande.

Nous avions découvert il y a quelques temps le purificateur d’air de Xiaomi, et pourquoi ce type d’appareil devient important. La Chine est l’un des pays les plus touchés par la pollution de l’air, et ses habitants ont depuis longtemps équipé leur logement de purificateurs d’air pour retrouver un air sain au moins chez eux. Mais le phénomène se développe partout, même en France. Il y a encore quelques jours, le gouvernement interdisait la circulation de certains véhicules dans les grandes villes à cause de la chaleur et d’un pic de pollution à prévoir.

Comme dans tous les domaines, il y a différents niveaux de qualité parmi ces produits. Même si le purificateur de Xiaomi s’était révélé plutôt efficace, il pourrait ne pas suffire pour des personnes allergiques, ou soufrant d’asthme par exemple. Il n’est en effet équipé que d’un « simple » filtre Hepa, même si des filtres plus performants peuvent être utilisés, achetés en option. Face à ces appareils d' »entrée de gamme », il existe des produits plus pointus, avec de réelles performances médicales. C’est le cas par exemple du AIRVIA MEDICAL, qui lui associe huit technologies pour garantir un air sans polluants, sans nanoparticules et sans allergènes: un préfiltre, trois filtres puissants dont un filtre HEPA dernière génération, une étape d’ionisation, une étape de photocatalyse, une lampe à U.V. et un tamis moléculaire.

Ce modèle ci se présente sous la forme d’un cylindre, capable d’aspirer l’air à 360° dans toute la pièce, depuis sa base, pour ensuite le purifier et le faire ressortir par le haut grâce à son système de pressurisation à rejet vertical, qui permet un travail efficace (purification de 100m3 en seulement 5 min) et silencieux (un mode silence existe néanmoins pour réduire totalement le bruit dans une pièce où on dormirait par exemple, à moins de 30dB).

Comme mentionné, il allie donc 8 technologies différentes pour proposer le meilleur résultat possible.
On retrouve bien évidemment un système de filtres Hepa (High Efficiency Particulate Air) qui emprisonne près de 99,99 % des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm. Grâce à l’association du charbon actif et de fibres de bambou, il permet de capturer la plupart des C.O.V., plus de 26 gaz différents, les pollens, les odeurs, etc.

Mais ce filtre n’est pas tout seul. Ainsi, pour vous débarrasser de toutes les particules fines et même des nanoparticules qui polluent l’air, ce purificateur d’air diffuse également des nano-ions négatifs dans l’air rejeté: ces nano-ions négatifs, plus petits et plus actifs encore que les ions ordinaires, attirent les micropolluants de l’air comme des aimants et neutralisent leur polarité positive. Ainsi, alourdis, ils se déposent au sol et deviennent inoffensifs pour notre santé. Le fabricant annonce même qu’il pourrait aussi booster notre système immunitaire, améliorer notre circulation sanguine et la qualité de notre sommeil.
Ce purificateur dispose également d’une lampe à U.V: sans aucun bruit, ni libération d’ozone, par simple effet de rayonnement, elle tue germes, microbes, champignons, bactéries et stérilise l’air.

Tout ce travail est effectué automatiquement, grâce à l’intelligence embarquée: un laser et un capteur de polluants chimiques lui permettent de mesurer la qualité de l’air. Température, humidité, niveau de pollution PM2.5, PM1.0 et PM10. Le purificateur d’air se met alors en action uniquement quand cela est nécessaire, afin de ne pas consommer d’énergie inutilement.

Les données relevées sont visibles sur l’écran de l’appareil, qui affiche des indications en couleurs pour avoir un aperçu rapide de l’état de la situation. Mais elles sont également disponibles via une petite télécommande, qui permettra de piloter le purificateur de n’importe où dans la maison. Pas d’application mobile, l’appareil ayant pour but de fonctionner de façon totalement autonome. Il nettoie l’air, tout en se faisant oublier.

Niveau efficacité, ce purificateur d’air Airvia semble donc faire partie des meilleurs appareils dans ce domaine. Reste le prix un peu élevé, frôlant les 1000€, auxquels il faudra ajouter le remplacement des filtres une fois par an (comptez 85€). Mais si on a des enfants souffrant de problèmes respiratoires, comme c’est de plus en plus le cas, ou qu’on en souffre soi même, cela reste un investissement abordable pour s’éviter bien des problèmes de santé. En attendant que nos maisons soient équipées nativement de ce type d’appareil, ce qui sera sans doute une tendance à venir, le milieu professionnel ayant déjà entamé cette procédure…


2 Commentaires
  1. Attention, 100m3/h ne veut pas dire qu’il y aura 100m3 d’air « différent » brassé, car il y aura un effet « boucle » variable en fonction de la température et de la position de l’appareil dans la pièce, de plus il ne brassera pas l’air des autres pièces.

    Ces systèmes de filtrage voient aussi leur efficacité souvent réduite de façon conséquente en fonction des différents systèmes d’aération/ventilation des logements.

  2. Les filtres H12 ne permettent pas de filtrer 99.99% des 0.3µm, on a H13 (99.95% 0.3µm) et H14 (99.995% 0.3 µm), et pour ce qui est de la stérilisation UV, avec le débit de l’air je doute que les UV aient le temps de tuer grand-chose quand l’air passe « rapidement » devant la courte zone sous UV.

    D’ailleurs je viens de les contacter et « excusez-nous c’est une erreur on est H13 99.95% on a corrigé » et en effet ils ont corrigé « en live ».

    p.s : ça fait 10 fois que je ressaisi le texte en reprenant du copier/coller à cause du rafraîchissement automatique qui fait perdre la saisie c’est très désagréable.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !