Coût du chauffage : comment réaliser des économies d’énergie ?

Le coût du chauffage pour un foyer en France représente en moyenne 60 % de la facture d’énergie selon l’ADEME. Ce taux peut même atteindre 70 % selon le type de chauffage installé ou l’isolation de la maison. Cette même étude a révélé que la facture d’énergie peut doubler avec l’utilisation d’un chauffage énergivore. Aujourd’hui, les travaux de rénovation énergétique ainsi que les nouveaux modèles de chauffage permettent de réduire considérablement la facture d’énergie. Quelle que soit l’énergie utilisée, un chauffage ancienne génération sera bien souvent plus énergivore et moins performant. Parmi les chauffages électriques par exemple, les nouveaux radiateurs électriques à inertie permettent d’optimiser chaque kWh utilisé. Pour faire baisser dès à présent votre facture d’énergie, suivez ce guide…

eau energie quelles consommaitons partie1
Source: ADEME

Qu’est-ce qui augmente le coût du chauffage ?

Quel est le mode de chauffage qui coûte le moins cher ? Quel est le chauffage le plus économique ? Comment calculer le coût moyen du chauffage au m2 ? Pour réaliser des économies d’énergie, il est tout d’abord nécessaire de faire le point sur les différents facteurs qui font grimper la facture d’énergie.

L’énergie utilisée pour chauffer le logement

Le premier facteur qui va influer sur votre facture d’énergie est le coût de l’énergie utilisée. Une étude menée par l’ADEME en 2016 révèle que la facture moyenne des Français pour le chauffage représente 1 661 € à l’année.

Ce montant diffère selon le type d’énergie utilisé. Par exemple, un chauffage au bois coûtera moins cher qu’un chauffage électrique à l’année, le bois étant l’énergie la moins cher pour se chauffer.

Cependant, ce simple comparatif est à relativiser. En effet, bien souvent le chauffage au bois passe par l’utilisation d’un poêle à bois ou à granulés. Or, ce type de chauffage n’est pas forcément adapté pour chauffer toute une maison sur une longue durée.

Par conséquent, l’installation d’un chauffage au gaz ou électrique économique est souvent privilégiée pour s’assurer un confort thermique dans chaque pièce de l’habitation.

A lire également:
Installation du poêle à bois...

Le prix de l’abonnement chez le fournisseur d’énergie

Au moment de souscrire un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie, 2 critères sont à prendre en compte :

  • le prix de l’abonnement pour l’acheminement de l’énergie à votre domicile et les services annexes ;
  • le prix du kWh du gaz ou de l’électricité proposé par le fournisseur.

Même si la différence peut être minime concernant le kWh de gaz ou d’électricité consommé, il ne faut pas perdre de vue que selon le logement à chauffer, les kWh consommés par jour peuvent rapidement se cumuler. Par conséquent, vous pouvez également faire baisser le coût du chauffage au gaz ou électrique si vous faites jouer la concurrence entre les différents fournisseurs d’énergie.

A lire également:
Changer de fournisseur d'électricité pour faire des économies ?

Le type de chauffage utilisé

La consommation en énergie peut grandement varier d’un chauffage à un autre. Selon le mécanisme de chauffe utilisé, un chauffage utilisera plus ou moins d’énergie.

Le comparatif le plus marquant se situe au niveau des radiateurs électriques. Un radiateur électrique convecteur est considéré comme le radiateur entrée de gamme bien connu pour être énergivore. En effet, sa forte consommation d’électricité s’explique par son mode de fonctionnement. Un convecteur va chauffer une pièce par convection, en chauffant de l’air frais au contact d’une résistance électrique pour être ensuite réinjecté dans la pièce. Une fois la résistance éteinte, le radiateur ne chauffe plus.

Un radiateur électrique à inertie fonctionne par rayonnement avec une résistance électrique. La différence notable se situe dans sa composition. En effet, ce type de radiateur se compose d’un corps de chauffe qui accumule la chaleur produite par la résistance en fonctionnement. Une fois la résistance électrique éteinte, le radiateur continuera à chauffer durant plusieurs minutes grâce à son corps de chauffe qui se déchargera de sa chaleur. Le radiateur électrique à inertie fait aujourd’hui partie des radiateurs basse consommation.

Le volume des pièces à chauffer

Le coût moyen du chauffage au m2 ne permet pas une estimation suffisamment précise de votre réelle consommation en énergie (gaz, électricité, énergies renouvelables…). En effet, le coût moyen du chauffage pour une maison de 100 m2 avec une configuration standard ne sera pas le même qu’avec une maison de 100 m2 avec un plafond cathédrale.

Par conséquent, pour choisir un chauffage suffisamment performant, il est essentiel de prendre en compte le volume de la pièce en plus de sa superficie. Le coût du chauffage sera moins élevé avec un chauffage performant et économe qui ne surchauffe pas par rapport à un chauffage d’une puissance insuffisante.

La performance énergétique de l’habitation

Une maison mal isolée est une maison qu’il sera difficile de correctement chauffer. Un mur extérieur mal isolé entraînera par exemple une baisse de la température ressentie par rapport à la température programmée sur le thermostat du chauffage.

Pour vous assurer qu’une habitation est correctement isolée, vous pouvez faire réaliser un bilan thermique par un expert agréé. Les résultats de cette étude vous informeront des éventuels travaux de rénovation énergétique à réaliser pour améliorer la performance énergétique de votre logement.

Bon à savoir : plusieurs aides financières peuvent vous être versées pour vous aider à financer des travaux de rénovation énergétique (ex. : MaPrimRénov’, l’Eco-PTZ…).

Comment faire baisser sa facture de chauffage ?

Réduire le coût du chauffage nécessite de réduire sa consommation en énergie. Pour cela, le choix du chauffage et son utilisation sont déterminants.

Choisir un chauffage économique et performant

Un chauffage affiché à un prix d’achat peu élevé se révèle bien souvent être un chauffage énergivore. Par exemple, un radiateur convecteur coûtera moins cher à l’achat qu’un radiateur électrique à inertie, mais sa forte consommation en électricité entraînera une facture d’énergie bien plus élevée qu’avec l’utilisation d’un radiateur à inertie.

Par conséquent, il est conseillé de calculer sur le long terme le coût réel d’un chauffage. Investir dans un chauffage plus performant et économe permet de le rentabiliser rapidement grâce aux économies d’énergie réalisées.

Appliquer les éco-gestes

Les éco-gestes sont simples à respecter au quotidien. Concernant l’utilisation du chauffage, il s’agit notamment de :

  • respecter les températures préconisées par l’ADEME pour chaque pièce (ex. : 19° pour les pièces de vie, 17° pour une chambre, 22° pour une salle de bain utilisée…) ;
  • d’éviter les écarts de température de plus de 3° entre deux pièces voisines ;
  • de fermer les volets la nuit ;
  • d’aérer tous les jours son logement pour évacuer l’excès d’humidité dans l’air qui diminue l’efficacité du chauffage.

De plus, vous pouvez baisser de quelques degrés le thermostat de votre chauffage lorsque vous vous absentez plusieurs heures. Cependant, il n’est pas conseillé d’éteindre votre chauffage pendant que vous partez au travail ou en sortie, car votre chauffage consommera d’autant plus d’énergie pour réchauffer une maison non chauffée depuis plusieurs heures.

Utiliser des chauffages connectés

Pour contrôler au mieux le coût du chauffage, l’installation de radiateurs connectés permet de programmer à distance le thermostat de chacun des radiateurs. Ainsi, si vous installez des radiateurs électriques à inertie connectés, vous pourrez baisser la température de vos radiateurs au moment de partir de chez vous.

Quelques minutes avant de rentrer à votre domicile, vous pourrez programmer depuis votre smartphone via une application mobile la température ambiante désirée.

Vous pourrez ainsi optimiser au mieux l’utilisation de vos radiateurs, afin de réaliser en fin de mois des économies d’énergie non négligeables.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

2 Commentaires
  1. Article avec de nombreuses erreurs, quelle honte de répandre l’idée selon laquelle la consommation est impactée par le type de radiateur. Un radiateur, qu’il soit à convection ou à inertie, à un rendement proche de 100%. Le seul impact, c’est le ressentie de la chaleur délivrée.

    La vous réinventez le concept farfelu d’énergie libre…

    Mais bon, peu importe le contenu, tant que l’on clique, c’est bon pour vos revenus publicitaires !

    • Bien d’accord avec Romain! La loi d’ohm s’applique à tous les radiateurs électriques du moins au plus cher : la quantité de chaleur transmise à la pièce sera la même pour la même consommation… mais effectivement le “ressenti” peut être différent.

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare