Test de la Musaic MP10: l’enceinte Multiroom 24Bits connectée à votre maison…

0

Enceinte Musaic MP10

543
Enceinte Musaic MP10
8.25

Qualité

8/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      8/10

        Prix

        8/10

          Pour

          • Encombrement
          • Fichiers Audio HD jusqu'à 24 bits et 192 kHz.
          • Équipement et fonctions
          • Application
          • API ouverte

          Contre

          • Partagé par sa restitution sonore
          • Tarif un chouia trop haut
          • Prise USB simplement pour recharge

          Après le test de l’enceinte Sonos Play 5, il y a quelques temps déjà, aujourd’hui j’essaye la Musaic MP10, en concurrence directe avec cette Play5. Elle en a les arguments, mais y arrivera-t-elle ???
          Pour rappel, Musaic est une jeune marque londonienne (2015), qui a pu voir le jour grâce à une campagne Kickstarter. Elle se veut être une enceinte « smart », dans le sens où elle peut s’intégrer avec d’autres objets connectés de la maison. Le concept avait d’ailleurs été récompensé d’un Award au CES 2015.

          musaic_mp10_5

          I. T’as le look coco

          Une fois extirpée de son carton, cette MP10 est flatteuse à l’oeil et se rapproche du volume d’une Play 5, tout en proposant  un look à l’opposé.

          musaic_mp10_6 musaic_mp10_7 musaic_mp10_8Là où la Play 5 joue la carte de la discrétion, la MP10 se révèle plus exubérante avec sa touche de plastique effet aluminium et son panneau de contrôle tactile laqué noir, situé au-dessus.
          Bon après, c’est vraiment une affaire de goût ou de préférence et chacun y trouvera son bonheur ou pas…
          Par contre ce qui est sûr, c’est que cette MP10 avec ses 3,5kg et ses dimensions (412 x 146 x 115 mm) n’est pas nomade, mais bon elle n’est pas vendue avec cet argument non plus, juste pour vous dire que vous ne la changerez pas de place tous les quatre matins non plus…

          Allez zou, on est parti pour faire le tour de cette MP10.

          musaic_mp10_10A l’arrière on retrouve la connectique

          • 1x entrée ligne mini-jack 3,5 mm
          • 1x port USB type A (pour recharge d’un appareil uniquement (2 A))
          • 1x RJ-45
          • 1 bouton WPS pour le WiFi
          • 1 bouton reset

          musaic_mp10_9Sur le dessus comme cité un peu plus haut, on retrouve un panneau de contrôle tactile regroupant les fonctions principales, mais pas d’inquiétude Musaic a également son Appli iOS/Android dédiée, proposant tout ce qu’il faut pour utiliser pleinement la MP10.musaic_mp10_12Outre les contrôles audio relativement classiques pour ce type d’appareil, notons également la présence de quelques touches pour piloter des scénarios domotiques… Nous y reviendrons un peu plus loin.

          musaic_mp10_11On finit le tour du propriétaire par la face avant avec, cachés derrière un tissu acoustique, 2 haut parleurs larges-bandes de 5cm et un boomer de 10,5cm (tous sont à membrane en papier).
          Le grave bass-reflex est géré par 2 évents joliment intégrés dans la poignée arrière du MP10.
          L’amplification fait 2×15 Watts + 1×30 W.
          Dernière chose, les enceintes Musaic MP10 (ainsi que sa petite seour MP5 ) fonctionnent grâce à la technologie AllPlay de chez Qualcomm.

          musaic_mp10_13Du côté de la compatibilité on retrouve :

          • Bluetooth apt-X
          • Compatible DLNA / UPnP
          • Philips Hue
          • ImperiHome
          • IFTTT

          Services de musique supportés : Qobuz, Radios web, Spotify, Napster, Soma FM, Qualcomm AllPlay Radio, murfie, Rhapsody, Aupeo!, Dar.fm, doubleTwist, AirAudio, Style Jukebox, Soundmachine.

          Fichiers audio lus : MP3, AAC, FLAC, ALAC, AIFF, WAV

          II. Une Application pour tout contrôler…

          Même si la MP10 dispose de quelques touches de contrôle tactile, il faut absolument se servir de l’application de Musaic pour exploiter pleinement l’enceinte et profiter de toutes ses possibilités.

          musaic_mp10_1Et il faut avouer que ça marche plutôt bien, tous les services proposés fonctionnent sans aucun souci, on renseigne ses identifiants, par exemple pour Spotify et on retrouve toutes ses Playlists. Et avec une connexion en Ethernet je n’ai eu aucune coupure ou lag.

          musaic_mp10_3musaic_mp10_2En UPnP, pour lire par exemple sur un Nas, là non plus aucune difficulté rencontrée, du tout bon côté Streaming et des services connectés…

          musaic_mp10_4L’Application est bien faite, lisible, conviviale et même adaptée aux tablettes (ce qui n’est pas toujours le cas).
          Par contre j’ai rencontré un bug récurrent concernant le réglage du Grave et de l’Aigu qui se remet à zéro aléatoirement et j’ai eu la plus grande peine à remettre le réglage souhaité, mais bon je suis certain qu’une future mise à jour réglera ce petit Bug…

          Fonctionnalité intéressante, l’application Musaic permet aussi de piloter sa domotique. Actuellement Musaic supporte les ampoules Philips Hue et LIFX, ainsi que les produits Belkin WeMo. Ces objets connectés peuvent être pilotés par l’application Musaic, mais également via des touches physiques dédiées sur le dessus de l’enceinte. D’une touche, on peut ainsi allumer la lumière de la pièce ou passer dans une ambiance prédéfinie, qu’on aura défini spécialement pour écouter de la musique par exemple.

          musaic_mp10_11Point important, cette enceinte dispose d’une API complète, que vous pourrez retrouver ici. Fonctionnant à base de requêtes HTTP et Json, les contrôles seront relativement simples à intégrer dans une box domotique. Une fonction TTS est même disponible, permettant ainsi d’envoyer des messages vocaux sur l’enceinte.

          ttsC’est un vrai plus pour nos systèmes domotiques, car peu d’enceintes proposent cela (excepté Sonos, intégré aujourd’hui dans de nombreux systèmes).

          L’application Imperihome, bien connue en domotique, a d’ailleurs déjà intégré Musaic depuis quelques temps.

          L’enceinte Musaic est également compatible avec le service IFTTT, qui permet ainsi d’interconnecter de nombreux services et objets connectés:

          musaic_iftttLà, de nombreuses commandes sont disponibles, comme on peut le voir:

          musaic_ifttt2 musaic_ifttt3On peut ainsi mettre en place des scénarios domotiques, par exemple, un capteur de plante peut dire au système Musaic que le sol est sec, ainsi l’enceinte Musaic jouera le message «votre plante a soif» à l’heure du déjeuner. Un capteur d’ouverture sur la porte d’entrée de votre mère peut dire au système Musaic que la porte n’a pas été ouverte depuis deux jours et l’enceinte Musaic jouera un message disant « téléphonez à votre maman ». Un autre message pourra vous prévenir le matin qu’il risque de pleuvoir aujourd’hui. etc…

          L’équipe de Musaic étant très ouverte de ce côté là, d’autres objets connectés et domotiques seront ajoutés par la suite.

          III. Comment ça sonne…

          Les fonctions, c’est bien, mais le son est bien sûr très important sur ce type d’équipement. Alors, comment ca sonne?

          Durant mes tests je me suis servi à 80% de Spotify, et le reste fut partagé entre l’application maison radio et mon Nas pour de la musique locale.
          La chose qui ressort à la première écoute, c’est que le Grave est bien mis en avant, il est bien maîtrisé et coloré. Pour autant, il ne vient pas tout écraser, gardant un médium bien perché et précis, les aigus eux peuvent sembler un peu en retrait par contre. Bon pour corriger ça, on peut jouer avec les deux boutons de réglage proposés, à savoir le Grave et l’Aigu. Un peu juste comme possibilités de réglage je trouve, il pourrait être intéressant dans l’avenir d’intégrer un vrai équaliseur lors d’une mise à jour… j’ai ressenti aussi une sacrée différence de qualité sonore sur l’application de radio qui donne une écoute assez étouffée malgré un streaming en 128 khz. Mais bon étant donné que sur les autres services de streaming ça fonctionne parfaitement, je penche une fois encore pour qu’une petite mise à jour règle ça.

          Pour finir avec mon ressenti musical sur cette MP10, je dirais qu’on retrouve un son chaleureux, très cosy avec une belle ouverture… Elle ne peut contredire ses gènes, elle a tout d’une Anglaise …

          IV. Conclusion

          Sur ma période de test de +/- 3mois, j’ai bien eu le droit à au moins 4 mises à jour, ce qui prouve que les équipes de Musaic sont prolifiques et c’est un très bon point à prendre en compte.

          La disponibilité d’une API, la possibilité d’intégrer l’enceinte à nos systèmes domotique, et le support de IFTTT lui apportent un vrai plus, tant cela est rare. Nous avons ici réellement une enceinte connectée, qui peut s’intégrer facilement à une maison connectée :)

          Les fonctionnalités sont complètes, l’application est plutôt agréable, et le son est bien maitrisé, même si, personnellement, j’ai été plus charmé par la Sonos Play5 déjà testée ici (choix personnel). Mais pour autant ça n’enlève rien au charme de cette Musaic MP10. Dommage que le prix soit quasi identique à une Play 5 (soit aux alentours de 550€), car c’aurait sans doute été l’argument décisif en sa faveur. En l’état, les deux modèles proposent quasiment les mêmes fonctionnalités, mêmes qualités, et même prix. Deux concurrents directs, qu’il vaudra mieux écouter avant achat histoire de se faire sa propre idée.

          musaic_bottom

           

          Partager

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !