Présentation de la solution domotique Loxone, via le Miniserver Go

19

Solution domotique Loxone Air

A partir de 360€
Solution domotique Loxone Air
89.5

Qualité

10/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      8/10

        Prix

        8/10

          Pour

          • Design
          • Système extrêmement complet
          • Système indépendant du Cloud
          • Efficacité du protocole
          • Ouverture de la solution

          Contre

          • Protocole propriétaire Air
          • Complexité de la configuration

          Loxone m’a contacté il y a quelques mois pour tester leur solution domotique. Je sais que certains parmi vous connaissent déjà un peu la solution, mais ce sera l’occasion de la découvrir pour la plupart d’entre vous. Moi même je ne connaissais que ce que j’en avais lu, c’est à dire pas grand chose. Si elle est encore peu connue parmi nous, c’est surtout du fait qu’elle ne soit pas vendue sur nos boutiques de domotique « habituelles », puisqu’il faudra en général passer par un installateur.

          Loxone Electronics est une société autrichienne qui a été créée en 2008 par Martin Öller et Thomas Moser, tous deux passionnés par les solutions High-Tech simples et intelligentes. Comme beaucoup, ils se sont heurtés à un constat frappant: aucune solution domotique ne correspondait réellement à leurs besoins. Du coup ils se sont fixés comme objectif de développer une solution abordable afin de rendre la Smart Home accessible à tous.

          Après avoir fait reposer son offre domotique sur une solution filaire, Loxone a décidé de lancer plus récemment une offre sans fil destinée aux rénovations légères. Pour cela, Loxone a créé un nouveau protocole « AIR », qui comme son nom l’indique si bien utilise les airs pour communiquer (communication radio, donc).

          Ce protocole, propriétaire, est relativement semblable au Z-wave dont nous parlons plus souvent sur le blog.

          Pour commencer, c’est une technologie maillée: chaque périphérique (alimenté) fait office de répéteur. Ainsi les périphériques peuvent étendre leur rayon d’action sans problème.

          maillage_loxoneEnsuite, cette technologie dispose du retour d’état, c’est à dire que tous les périphériques peuvent recevoir mais aussi émettre des informations. Par exemple, quand on envoie un ordre à un périphérique, celui ci renvoie une information en retour confirmant la bonne exécution de l’action.

          Enfin, les périphériques Air consomment très peu d’énergie, grâce à des puces intégrées qui régulent leur consommation énergétique.

          Détail important pour les connaisseurs: ce protocole repose sur du 6LoWPAN, un protocole dont beaucoup croient qu’il deviendra un standard. Il est déjà beaucoup utilisé par les objets connectés à ce jour.

          Pour découvrir cette solution, Loxone m’a envoyé un bel éventail de produits pour jouer avec.

          loxone_1Je vous propose donc de découvrir tout ceci plus en détails…

          I. Découverte des produits

          Commençons par l’élément le plus important de l’installation: le MiniServer Go, qui sera le coeur de l’installation. C’est ici le boitier vert à gauche (j’ai reçu pour les tests une petite plaquette pré montée avec à droite un contrôleur RGBW).

          loxone_2 loxone_3loxone_6 loxone_7Comparé aux box domotique déjà vues sur le blog, ce MiniServer Go fait partie des plus petits. Il ne mesure en effet que 9cm de côté pour 2cm d’épaisseur. Il propose un design tout vert, comme on le voit, mais mis en relief par des façades constituées de polygones (qu’on retrouvera d’ailleurs un peu partout sur les produits, véritable signature du fabricant).

          loxone_8Ce mini serveur devra bien sûr être alimenté (alimentation 5v, consommation 1,3w), et relié au réseau par un câble ethernet.  On notera la présence d’un slot micro SD, qui servira à héberger le logiciel Loxone OS, qui fait fonctionner la solution.

          loxone_4Détail important, cet OS se suffit à lui même, c’est à dire qu’aucun serveur distant n’est nécessaire pour que la solution domotique fonctionne (pas de Cloud). Et en cas de panne du serveur, il suffit de prendre la micro SD pour l’insérer dans un autre serveur, et le système repart: la micro SD possède en effet toutes les informations nécessaires au fonctionnement.

          Tout à gauche, nous avons un bornier Loxone Link (RS485) qui permettra de le raccorder éventuellement à d’autres produits Loxone, sans avoir à acheter un Miniserver classique.

          loxone-link-miniserver-goAux côtés de ce mini serveur trônait donc un contrôleur RGBW, pour piloter un ruban Led (jusque 50w/canal). On y connecte donc d’un côté un ruban Led, et de l’autre une alimentation 24V. Ce boitier peut se fixer directement dans un tableau électrique grâce à sa fixation Rail Din.

          loxone_5

          loxone_rgb_cablageViennent ensuite toute une série de périphériques que nous allons présenter un peu plus en détail.loxone_9Tout d’abord, une petite télécommande, au design assez futuriste, qui propose 5 boutons.

          loxone_10 loxone_11Alimentée par une pile bouton, elle permettra de piloter très facilement des périphériques ou même des scénarios complets.

          Vient ensuite un interrupteur sans fil, avec façade en verre du plus bel effet:

          loxone_12Cet interrupteur est tactile: il suffit d’effleurer chaque angle, ou le centre, pour déclencher une action. Nous avons donc en tout 5 touches disponibles (les 4 angles + le centre). Un petit buzzer peut émettre un petit signal à chaque appui sur une touche si on le souhaite, histoire de confirmer que l’appui a bien été détecté.

          loxone_13Il est lui aussi alimenté par une pile bouton.

          loxone_14Détail intéressant: cet interrupteur intègre également une sonde de température et un capteur d’humidité. Les périphériques Loxone sont en effet pensés de façon plutôt intelligente: pourquoi cumuler plusieurs capteurs distincts dans une même pièce, quand il est possible de les regrouper ? Ici l’interrupteur relèvera donc la température et l’humidité de la pièce où il se trouve. C’est certes plus cher à l’achat (comptez un peu moins de 180€ l’interrupteur), mais on économise sur les capteurs supplémentaires. L’un dans l’autre, on s’y retrouve.

          Nous avons ensuite une prise commandée, comme nous avons souvent l’habitude d’en utiliser aujourd’hui:

          loxone_15Comme je vous le disais, on retrouve ce design en polygones :)

          loxone_16 loxone_17Cette prise n’est pas la plus petite que nous ayons vu, mais elle intègre plusieurs fonctionnalités: la commande d’un appareil en On/Off, bien sûr, mais également la mesure de sa puissance / consommation d’énergie, et chose moins commune, une sonde de température. Là encore il sera donc possible de suivre la température d’une pièce sans ajouter un énième périphérique.

          Vient ensuite un micro module Nano IO Air:

          loxone_18C’est un micro module extrêmement complet, puisqu’il possède à la fois 6 entrées numériques:

          loxone_19

          loxone-nano-io-air-anschluss-tasterEt il est capable de piloter deux relais:

          loxone_20loxone-nano-io-air-anschluss-beleuchtungComme on le voit, au niveau connectiques, c’est extrêmement complet ! Par contre forcément la taille s’en ressent un peu, et il faudra oublier les boites d’encastrement de 40mm de profondeur ;-)

          Pour finir, un détecteur de mouvement et de luminosité, à positionner idéalement au plafond, ou à défaut sur un mur:

          loxone_21 loxone_22Il fonctionne cette fois à l’aide de 2 piles AA, mais pourra être alimenté par secteur si besoin.

          loxone_23Les produits sont très designs. Jolis, bien finis, ça respire la qualité. Personnellement j’aime beaucoup !

          Et ce ne sont là que quelques exemples, puisque la gamme est relativement complète: on y trouve des détecteurs incendie, inondation, ouverture, vannes thermostatiques, électrovannes, contrôleurs IR, sondes de température, contrôleur multimédia multiroom, etc… Je vous invite à consulter le catalogue du fabricant, vous verrez qu’il y a tout le nécessaire !

          II. Configuration de la solution

          Le fonctionnement de cette solution change un peu de ce que nous avons l’habitude de voir: il faudra en effet passer par un logiciel dédié à la configuration, Loxone Config, disponible uniquement sur Windows. Une fois la configuration effectuée, elle est chargée dans la mémoire du MiniServer Go, qui devient alors autonome. Un peu surprenant par rapport aux box que nous voyons habituellement, mais il faut savoir que cette solution passe le plus souvent par des installateurs. Et dans ce domaine, c’est beaucoup plus courant (système comparable aux automates).

          Bref, il faut donc commencer par l’installation du logiciel Loxone Config, téléchargeable gratuitement sur le site du constructeur. Une fois installé, on le lance, et on fait une recherche de notre MiniServer Go pour nous y connecter et récupérer sa configuration.

          loxone_config_1Une fois détecté sur le réseau, on entre les logins par défaut, qui sont admin / admin

          loxone_config_2Et nous voilà sur la page de configuration du système. En haut se trouve une barre d’outils, qui s’adapte en fonction de l’élément sélectionné dans la colonne centrale.

          loxone_config_3Dans cette colonne centrale, on retrouve déjà de nombreux éléments. Des choses courantes, comme la gestion des pièces, des catégories, des utilisateurs, et des groupes d’utilisateurs.

          loxone_config_8En cliquant sur un élément, on obtient sur la gauche le détail. Par exemple ici si on souhaite modifier l’utilisateur admin:

          loxone_config_24Ou via une fenêtre modale en fonction des options disponibles, comme ici pour personnaliser les pièces:

          loxone_config_26Si on poursuit la descente, nous trouvons des modes de fonctionnement pré configurés:

          loxone_config_9Nous trouvons également des notions relatives au temps, comme le coucher de soleil, le lever, mais également la hauteur de celui ci, le jour de la semaine, etc… C’est la première solution que je vois gérer autant d’infos à ce sujet nativement.

          loxone_config_10Et des informations relatives à la météo (attention, ici, pour en profiter, il faudra souscrire un service météo à 60€/an. C’est le seul service payant de la solution):

          loxone_config_11 Si on déplie la ligne Miniserver, regroupant les options spécifiques au serveur, et qu’on se positionne sur la ligne Air Base, la barre d’outils nous propose de nouvelles options, permettant notamment l’ajout de périphériques Air. On lance alors la recherche, et les périphériques détectés apparaissent dans l’encadré du bas (ligne jaune, nouveau périphérique détecté):

          loxone_config_4Ici, par exemple, la télécommande a été détectée:

          loxone_config_5On lui donne un nom, on l’affecte à une pièce, et on clique sur « créer l’appareil » pour l’ajouter au système.

          loxone_config_6On procède ainsi avec tous les périphériques qu’on souhaite ajouter:

          loxone_config_7On retrouve bien les différentes caractéristiques de chacun, comme par exemple la sonde de température de l’interrupteur.

          On ajoute ainsi tous les périphériques Air constituant notre installation. Le MiniServer Go peut en supporter jusqu’à 128, ce qui devrait largement suffire à la plupart des configurations, d’autant que comme on l’a vu, de nombreux périphériques cumulent plusieurs fonctionnalités.

          Mais les possibilités vont beaucoup, beaucoup plus loin. Ainsi, dans l’arborescence, on peut trouver une ligne « télécommande ». En cliquant dessus, il est possible d’ajouter le contrôle de divers équipements:

          loxone_config_25Une autre ligne permet de détecter les périphériques réseau connus, pour les ajouter d’un clic:

          loxone_config_27Les plus observateurs auront également remarqué deux lignes dans l’arborescence: les entrées et les sorties virtuelles.

          loxone_config_23Ces options sont semblables aux « devices virtuels » que nous utilisons par exemple sur les box Fibaro ou eedomus, et permettent de piloter des équipements externes, disponibles notamment sur le même réseau informatique. On peut ainsi tout à faire lire une donnée récupérée par une URL, comme pour lire les données d’un Ecodevice par exemple, ou encore piloter un appareil via une requête HTTP. Et pour nous faciliter la vie, Loxone a déjà intégré divers périphériques préconfigurés:loxone_config_22Contrôle d’une TV connectée ou encore d’un ampli home cinéma se font en deux clics. Il suffit de renseigner l’adresse IP du matériel, et les commandes sont créées automatiquement. Exemple ici avec ma TV Samsung: loxone_config_33Ou encore mon ampli Home Cinéma Onkyo:

          loxone_config_34Mon système multiroom à base de Squeezebox est même disponible dans les périphériques compatibles:

          loxone_config_35Bref, c’est très très complet. Et si ça ne suffisait pas encore, il est possible d’ajouter des extensions physiques pour ajouter d’autres protocoles, tels que EnOcean, Modbus, DMX, Dali, KNX, 1-Wire, etc…

          loxone_config_12Bien sûr, une fois qu’on a ajouté ses périphériques, il nous reste une chose à faire: pouvoir les piloter, et surtout créer des scénarios.

          Là encore, Loxone a tenté de penser à tous les cas de figure, et un large menu propose quantités de choix pré configurés. Je ne vais pas tous les détailler, mais vous en donner un aperçu (n’hésitez pas à cliquer pour zoomer et voir le détail):

          loxone_config_13

          loxone_config_14

          loxone_config_15

          loxone_config_16

          loxone_config_17

          loxone_config_18

          loxone_config_19

          loxone_config_20

          loxone_config_21Il suffit de sélectionner le type d’utilisation qu’on souhaite faire, pour qu’un bloc soit ajouté à la page de configuration. Une page blanche, sur laquelle on va simplement faire glisser les différents éléments de la colonne de gauche, pour les glisser à droite sur la page blanche et ainsi les rattacher les uns aux autres et créer des interactions.

          loxone_config_37Un clic sur le « i » du bloc permet à chaque fois d’obtenir une aide complète sur les entrées / sorties disponibles.

          loxone_config_38On ajoute ainsi les options nécessaires à notre utilisation, en cochant / décochant les éléments:

          loxone_config_39 loxone_config_40Il ne reste plus qu’à glisser les contrôles / informations des périphériques de notre installation, pour créer le fonctionnement qu’on souhaite:

          smartsocketair-compteurJe n’entrerai pas dans le détail des configurations, car c’est relativement complexe. Pas compliqué dans le sens « brouillon », loin de là. Le système a été minutieusement pensé, et propose du coup énormément d’options et de possibilités de configuration. On est très loin de la plupart des box domotiques que nous connaissons, « grand public ». La solution Loxone est ici réellement complète et répond à énormément de besoins souvent évoqués un peu partout, mais complexes à mettre en oeuvre. Ici c’est prévu. D’ailleurs, tous ces modèles ont été développés à un moment où le besoin s’est fait sentir. Il ne s’agit donc pas juste de fonctionnalités présentes pour dire qu’il y a des choses dans le menu et « faire bien »: ce sont réellement des cas utilisés. Il faut juste s’attarder un peu sur la documentation pour bien maitriser la mise en place. Une fois fait, le fonctionnement sous forme graphique est relativement compréhensible.

          loxone-config1Surtout, ce système est extrêmement flexible. Si on reprend l’exemple de notre télécommande, ou même de notre interrupteur sans fil, qui dispose de 5 boutons: on peut très bien affecter un bouton à une lampe, un autre au contrôle du volet, et un autre pour piloter la musique de son système audio par exemple. Un autre enfin pourra par exemple tout éteindre dans la maison quand on part de chez soi. On fait vraiment ce qu’on veut !

          Une fois que tout ceci est configuré aux petits oignons, on enregistre la configuration dans la mémoire du MiniServer Go, et c’est fini: on peut fermer le logiciel Loxone Config, le serveur a toutes les infos et est maintenant parfaitement autonome.

          loxone_config_41Note: le logiciel Loxone Config propose encore bien plus de possibilités, comme celle de simuler un fonctionnement, pour vérifier le bon fonctionnement de l’installation, etc… Pour plus de détails je vous invite à consulter sa documentation, dont une bonne partie a été traduite en français.

          III. Utilisation

          Loxone Config ne sera à utiliser que pour la configuration du système. Pour l’utilisation au quotidien, tout cela se fera via une interface web ou mieux, l’application mobile, qui est vraiment bien réalisée. Celle ci propose une page d’accueil qui peut être personnalisée, d’ailleurs, et qui affiche quelques informations utiles.

          loxone_app_01On peut ensuite retrouver ses différents appareils classés par pièce. Les plus utilisés pourront également être ajoutés dans un onglet Favoris pour une utilisation rapide. La présentation est claire, on voit le statut des appareil d’un clin d’oeil, et on peut les piloter très rapidement d’un simple appui.

          loxone_app_02Certains proposent toutefois des fonctions plus évoluées, comme par exemple le chauffage, dont le thermostat virtuel permet d’aller assez loin, en définissant les périodes de chauffe, les absences, etc…

          loxone_app_03Le gros plus par rapport à d’autres solutions est que cette application sait réellement gérer les différents cas d’usages. Par exemple, il est souvent compliqué de gérer un portier vidéo sur nos solutions habituelles. Loxone le fait nativement, en affichant la vidéo et les contrôles pour la porte et l’éclairage:

          loxone_app_04Certaines taches peuvent même être déclenchées via des tag NFC, ou encore des QRcode. Original, mais pratique pour par exemple déclencher automatiquement un scénario quand on pose le téléphone sur sa table de nuit (où un tag NFC aura été préalablement collé). Mais surtout, un mot sur la création de scénarios: on peut littéralement enregistrer une scène comme on enregistrerait un film. Il suffit de lancer l’enregistrement, puis on se déplace dans l’application et on actives les appareils qu’on veut: une lumière allumée de telle couleur, un store fermé ici, un appareil éteint là, etc… Quand c’est fini on arrête l’enregistrement, et notre scénario est enregistré: un clic dessus et tous les appareils réglés précédemment prendra l’état qu’on a défini. Difficile de faire plus simple :)

          loxone_app_05

          Un autre mode existe pour les scénarios, le mode Autopilote, qui ressemble beaucoup au fonctionnement de IFTTT: on définit les conditions, puis les actions à accomplir en conséquence. Petite démo en vidéo:

          L’application mobile est une vraie réussite en elle même: claire, fluide, intuitive à utiliser, tout en étant très complète. Une seule application permet réellement de tout piloter à la maison, de l’éclairage aux automatismes, en passant par le chauffage et même le multiroom audio.

          IV. Conclusion

          Je ne vous le cache pas, ce test m’a vraiment emballé ! C’est là qu’on voit la différence entre un système DIY, déjà très bien, mais qui reste souvent limité (ou compliqué) quand on veut commencer à faire des choses complexes, et un système « professionnel ». La solution Loxone est extrêmement complète, et, excellent point, totalement indépendante du Cloud. Alors certes, Loxone Air est un protocole propriétaire. Un de plus me direz vous. Mais l’écosystème est très complet, le protocole se révèle très très fiable, et Loxone a eu l’intelligence de rester ouvert, en pouvant accueillir de nombreux autres protocoles et appareils externes. Comme quoi propriétaire ne veut pas toujours dire fermé. Il ne faut pas oublier qu’à la base les concepteurs n’ont pas créé ce protocole pour le plaisir d’avoir un protocole propriétaire et enfermer leurs utilisateurs: ils l’ont fait car ils n’avaient aucun protocole répondant à leurs exigences en terme de portée, de consommation, et surtout de fiabilité. Aujourd’hui, avec le recul, il s’avère que Loxone Air est l’un des protocoles radio les plus fiables. Il continue néanmoins de s’améliorer encore via des mises à jour, et étant donné l’ambition des concepteurs, il n’est pas exclu que ce protocole s’ouvre un jour plus largement. La solution reste donc vraiment intéressante. Les prix sont un peu plus élevés que ce qu’on peut voir habituellement sur le blog, mais restent très abordables, nettement en deçà du KNX par exemple. Pour le MiniServer Go, il faudra par exemple compter 360€, ce qui n’est pas exorbitant, quand une HC2 Fibaro frise les 500€. Un interrupteur tactile pour une centaine d’euros, idem pour un micro module, 70€ la prise commandée, ou encore 80€ pour un contrôleur RGBW. Tous les prix sont disponibles sur la boutique. Car même s’il est vivement conseillé de passer par un installateur, tout le matériel peut être acheté et installé soit même. Il faudra juste prévoir quelques heures pour bien potasser la documentation.

          Partager

          19 commentaires

          1. J’ai jamais eu l’occasion de tester les produits Loxone, mais ça a l’air vraiment bien pour du matériel pro. C’est une solution a ne pas écarter je pense. Merci Cédric pour la présenation.

          2. Ahhh enfin le test de la box Loxone ;-)
            Merci pour ce test très complet qui confirme bien toutes les infos que j’avais pu trouver ça et là sur internet.
            Etant en train de faire construire je me suis arrêté sur cette solution que je vais installé en hybride (cablé/air) après ma livraison ( j’ai fais tirer des gaines vides un peux partout).
            Je pense aussi qu’il est bien de passer par un installateur au moins pour l’installation de base et le premiers scénarios.

            A bientôt

          3. Cédric, Olivier, si vous passez en region parisienne et que vous voulez voir ce que ca peux donner une maison Loxone + Eedomus + Alexa, alors passez me voir, je vous ferez une démo !

          4. Depuis le temps que je suis Loxone, car j’ai le projet de construire, j’étais déjà convaincu par la qualité et la fiabilité du produit, mais avec cet article, je le suis encore plus.je vais faire intégralement l’installation en domotique Loxonedans la future maison.

          5. Merci pour ce test complet.

            J’ai une question et vous pouvez me répondre en pm si vous le souhaitez :)

            Je suis pas expert, je construis une maison ( elle sera finit en septembre ) et souhaite installer la domotique. Le professionnel m’a fait un devis justement avec cette solution mais je voulais savoir si le prix parait correct ou si on me prend pour un pigeon? :)

            1/ composants basique ( miniserver loxone, extension air+ extension tree , router, service d’appel pendant 3 ans, système de controle et automatique de lumière 2100€

            2/34 circuits illumination interieur et exterieur + controle ON/OFF
            4 interupteurs intérieur et 2 exterieur
            controle de 10 moteurs pour persienne ou store.
            1730€

            3/ video camera intercom de loxone a l’entrée
            5 clés incluses, controle acces, image et son haute resolution 1600€

            4/controle piscine
            aquastar, presion, filtre pour laver auto 1200€

            5/ motorisation camera ip 2 interieur et 4 dehors 2200e

            6/ 35 interrupteurs loxone touch, 5 zones de touché, couleur, temperature et humiditte 3000€

            7/l’installation complète 3100€

            le total 16000€

            Est ce que le prix parait correct tout en sachant que derrière je vais devoir évidemment faire un devis pour installer les stores avec moteurs, les leds et compagnie.

            • Bonjour,
              Je ne connais pas la prestation exacte et la rémunération de l’installateur, mais il s’agit là d’une grosse installation, et au vu de ce que vous me décrivez, ca ne me parait pas hallucinant, non. En KNX, à titre de comparaison, ca tournerait plutot près des 40 000€.

            • Bonjour,

              Ayant eu un devis, cela me semble correct, par contre je reste dubitatif sur les 35 interrupteurs loxone touch….à moins que votre maison fasse 300m² et se compose de 15 à 20 pièces….
              Votre installateur ne vous a t il pas survendu l’installation avez vous réellement besoin de 35 loxone touch ? par exemple y’en a t il dans les toilettes (car là un bon vieux on/off classique est suffisant, à la rigueur un détecteur de présence serait plus utile…)

          6. Bonjour Cédric,

            Merci pour ce super test !

            J’envisage aussi d’installer un Loxone lors de la réhabilitation du plateau que nous sommes en train d’acheter.
            Cette installation pilotera l’ensemble des lumières, le chauffage (infracable et convecteurs), les volets battants électriques, le système home cinema et le multiroom (dans un premier temps).

            Pour diverses raisons (financière, par curiosité, et pour me fixer un challenge personnel), j’envisage de faire l’installation par moi-même avec l’aide mon électricien pour la partie câblage (il ne connaît pas le système).
            Je n’ai jamais fait d’installation domotique, mais me suis beaucoup renseigné sur les diverses technologies, et notamment sur Loxone.
            Est-ce utopique ? Ou l’aide d’un installateur semble indispensable ?

            Par ailleurs, étant donné que nous partons de zéro pour l’ensemble des réseaux de l’appartement, je pensais tout installer en filaire. Est-ce judicieux (je sais que tu as seulement testé le protocole Air, mais peut-être as-tu des retours d’autres gens) ?

            Merci !

            Martin

            • Bonjour Martin. Si tu es un peu bricoleur et fait preuve de logique, je pense que ca doit être réalisable. Il faut bien se documenter. En soit le cablage est relativement « simple », surtout si tu es aidé d’un électricien. Le plus dur est la configuration, je pense, car le logiciel pour configurer le système a besoin d’être pris en main. Bien que j’ai l’habitude aux systèmes domotiques (type box) une personne de chez Loxone m’a tout de même aidé en me présentant le logiciel et son fonctionnement, ca m’a fait gagné pas mal de temps.
              Concernant le cablage, si tu as la possibilité, oui, opte pour le cablage. C’est déjà très stable en radio, en Loxone Air, mais en cablage, ca restera toujours le top quand c’est possible.

              • Salut Cédric,

                Merci pour ta réponse ! Tu m’as convaincu et je vais donc opter pour du Loxone filaire. J’en ai depuis parlé à mon électricien qui me câblera tout cela sans souci, j’ai plus qu’à potasser toute la doc du Loxone Config d’ici là :)

                Je vais très certainement mettre en place un multiroom que je vais pomper sur le tien à base de Raspberry/Hifiberry (super article par ailleurs !). Je vais essayer de l’intégrer dans l’interface Loxone pour le contrôle de la musique par BP et la gestion des alertes, réveil, sonnette etc… en me basant sur ce tuto : http://www.loxwiki.eu/pages/viewpage.action?pageId=918116, mais il va falloir que je me remette à l’allemand puisque la traduction du Google doc est pas terrible…

                A bientôt !

          7. Bonjour,

            Merci pour ce super Test !

            Je souhaiterais savoir s’il existe un document ou un moyen pour maitriser le logiciel loxone config ? Car je souhaite faire la programmation par moi même.

            Merci
            Nathan

          8. Hello tout le monde.
            J’ai switché sur Loxone et franchement… que du bonheur.
            Bien sûr au début, il faut s’y faire.
            C’est énorme le potentiel de programmation, rien ne manque, il faut juste trouver où c’est :-)
            J’ai ajouté la passerelle ENOCEAN pour les mesures de température et télécommande Nodon, le reste fonctionne avec AIR et également KNX (compteur d’énergie HAGER, bouton-poussoirs)
            Le tout est extrêmement fiable, pas d’allumage intempestif, ni de latence.

            Super test Cédric, bravo.
            Jean-Philippe, Installateur en Suisse

            • Salut Jean-Philippe,
              Attention aux capteurs EnOcean auto-alimenté par cellule photovoltaique (capteurs TH, ouverture). Ils ont tendances à très bien fonctionner en été (beaucoup de soleil), mais en hiver ils arrêtent parfois de fonctionner (pas assez de lumière). J’ai dû tout remplacer les capteurs TH car je me suis retrouvé dans la cas où à partir de 2h du matin certains capteurs TH ne fonctionne plus et du coup soit le chauffage ne fonctionne plus, soit au contraire il fonctionne à donf et on se réveille à 6h du matin avec 28 dégrés dans certaines pièces. Idem pour capteurs d’ouverture où dans certains cas la fenêtre est restée ouverte mais le système domotique n’a pas reçu les trames. L’EnOcean est comme l’UDP en informatique, ou une lettre simple avec La Poste, c’est du best effort !

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !