Lightberry HD et Kit HDMI 4K: enfin l’installation Ambilight plug and play !

38

Système Ambilight Lightberry HD 4K

A partir de €90
Système Ambilight Lightberry HD 4K
9

Qualité

9/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Installation simplifiée
          • Compatible ARC, CEC, 4K
          • Eclairage de qualité, précis
          • On ne peut plus s'en passer !

          Contre

          • Prix de l'ensemble qui n'est pas négligeable

          Je vous ai déjà présenté différents systèmes pour réaliser un éclairage Ambilight sur votre TV: un système d’éclairage qui se fixe derrière la TV, produisant un éclairage d’ambiance synchronisé avec le film que vous êtes en train de regarder. Cela permet de s’immerger encore plus dans le film, tout en fatiguant moins les yeux. Le plus connu de ces systèmes est  l’Ambilight de Philips, à l’origine de ce concept. Malheureusement celui ci n’est disponible que sur les TV de la marques. Le Lightpack permet de faire cela sur n’importe quelle TV, tout comme le Lightberry, qui avait ma préférence pour sa meilleure résolution.

          Depuis mes premiers tests il y a deux ans, la société polonaise a sorti de nouveaux modèles, tant au niveau de l’éclairage qu’au niveau du boitier Passthrough HDMI, qui permet de bénéficier de cet éclairage sur n’importe quelle source vidéo. Aujourd’hui je vous propose donc la mise à jour de mon système, avec:

          • le Lightberry HD, qui propose plus de leds, donc plus de précision dans l’éclairage, et qui se branche maintenant en USB, ce qui le rend compatible avec bien plus d’équipements, l’ancien modèle étant destiné au Raspberry Pi uniquement.
          • le boitier HDMI 4K, qui permet de récupérer n’importe quelle source vidéo pour la traiter avec le kit d’éclairage. Par rapport aux anciens modèles, on notera notamment la compatibilité avec le 24Hz, la 4K/UHD, la 3D, le CEC, l’ARC, et enfin le HDCP 1.4. Des points qui pouvaient manquer cruellement sur les anciens modèles.

          Lightberry a également revu la procédure d’installation, histoire de faciliter encore cela. Nous allons voir ici comment installer le système Lightberry de A à Z.

          I. Déballage du Lightberry HD

          lightberry_hd_usb_3Le système pour le Lightberry HD a été revu en grande partie. Nous avons maintenant un ruban led plat, plus classique, toujours le petit boitier noir de conversion, une alimentation électrique, un câble USB, et des supports pour le ruban à fixer derrière la TV.

          lightberry_hd_usb_414 supports en plastique de ce type sont fournis:

          lightberry_hd_usb_6Ils seront à placer de part et d’autre de l’écran afin de maintenir le ruban led perpendiculaire à la TV. Nous verrons cela un peu plus loin en détail.

          Le ruban led sera ensuite branché sur ce petit boitier noir:

          lightberry_hd_usb_7Lui même relié à l’alimentation,

          lightberry_hd_usb_8Et à un câble USB, fourni, d’une longueur d’environ 1,8m. L’autre extrémité sera à brancher sur le Raspberry ou tout autre média center compatible.

          lightberry_hd_usb_9Enfin, le ruban led en lui même:

          lightberry_hd_usb_10Ce nouveau ruban est plus lumineux, et dispose surtout de beaucoup plus de leds, 30 leds au mètre contre 12 seulement sur l’ancien modèle.

          lightberry_hd_usb_11D’ailleurs, petite comparaison avec l’ancien ruban, qui était également beaucoup plus volumineux:

          lightberry_hd_usb_27 lightberry_hd_usb_28

          II. Installation du Lightberry HD

          Procédons maintenant à la mise en place du système sur la TV. Ici une TV de 46″ de marque Samsung, accrochée au mur, sur des panneaux type Ikea:

          lightberry_hd_usb_12On commence donc par démonter la TV, pour la poser à plat, de préférence sur une couverture pour éviter d’abimer l’écran:

          lightberry_hd_usb_13Avant de coller les supports, on peut les positionner pour vérifier leur bon emplacement. Évitez les grilles d’aération, et ne les fixez pas trop près du bord de l’écran, sous peine de voir distinctement les leds autour de l’écran quand vous regarderez un film, ce qui sera désagréable. Le but ici est de créer un halo lumineux qui se reflète sur le mur, donc un éclairage indirect. Exemple ici (n’hésitez pas à cliquer pour zoomer, les crochets noirs sur fond noir sont difficiles à discerner):

          lightberry_hd_usb_14De leur positionnement dépendra la bonne tenue du ruban, c’est donc une étape importante. S’il y a trop d’espace entre deux supports, le ruban aura tendance à « tomber » entre les deux, et ne pas être tendu, ce qui réduira l’effet.

          Attention à bien changer de sens, selon le côté ou le dessous de la TV:

          lightberry_hd_usb_15 lightberry_hd_usb_16Une fois la position bien définie, on retire la protection de chaque support pour pouvoir le coller grâce au collant déjà en place.

          lightberry_hd_usb_17Voilà, tous nos supports sont fixés (n’hésitez pas à cliquer pour zoomer sur la photo).

          lightberry_hd_usb_18On peut maintenant passer le ruban led de support en support. Là aussi, on commence par le positionner pour vérifier le rendu. L’idéal est de commencer du côté bas à gauche (quand on est en face de la TV), pour remonter, puis aller vers l’angle doit en haut, pour redescendre, et ensuite revenir vers le bas gauche.

          schema-lightberryLe ruban doit alors être positionné de cette façon:

          lightberry_hd_usb_19On fait le tour complet de l’écran, jusqu’à retrouver le début du ruban:

          lightberry_hd_usb_20On peut alors couper le surplus de ruban, en coupant simplement avec des ciseaux sur l’une des marques en pointillé. Vous pouvez aussi conserver le ruban complet, en enroulant le surplus derrière la TV. Les leds en trop pourront être désactivées dans la configuration du système.

          lightberry_hd_usb_21Quand on est sûr du positionnement, on peut retirer la protection de la bande autocollante du ruban, afin de le fixer sur chaque support. Le câble en bout du ruban led a été maintenu ici à l’aide du sparadrap orange afin de l’emmener à l’arrivée des câbles sans qu’il ne traine nulle part:

          lightberry_hd_usb_22Ici, le boitier noir avec son alimentation et le câble USB passent dans les panneaux creux du support TV:

          lightberry_hd_usb_23lightberry_hd_usb_24On remet la TV en place, et on raccorde l’ensemble: tous les branchements multimédia de la TV, bien sûr, mais on pense aussi à raccorder le bout du ruban led au petit boitier noir, positionné ici dans le support, donc. Le ruban doit se retrouver dans cette position derrière la TV, grâce aux supports plastiques mis en place:

          lightberry_hd_usb_25Il ne reste plus qu’à brancher l’alimentation sur une prise électrique, et la prise USB du boitier noir sur le media center. Ici un Raspberry Pi B2, sans boitier, pour les tests:

          lightberry_hd_usb_26Comme ce nouveau modèle utilise maintenant une prise USB classique, et non les connecteurs GPIO du Raspberry Pi, il peut être utilisé sur d’autres appareils disposant de port USB. Il faut juste un logiciel compatible, comme par exemple OpenElec.

          III. Le boitier HDMI 4K

          lightberry_hdmi_4k_1Le boitier HDMI Converter va, lui, permettre de profiter de l’effet Ambilight sur toutes ses sources vidéo: console de jeu, lecteur Blu-ray, etc… Sans lui, l’éclairage ne fonctionnera que pour les films lus sur le Raspberry Pi. Il a donc un rôle important si on veut pouvoir en profiter sur toutes ses sources vidéo.

          lightberry_hdmi_4k_2Ici plus de bricolage comme je vous avais montré dans l’article précédent: nous avons un boitier qui contient tout le nécessaire, accompagné d’une alimentation, d’un câble Usb, et même d’un câble HDMI.

          lightberry_hdmi_4k_3D’un côté nous avons l’entrée HDMI sur laquelle on branchera sa console de jeu, son lecteur Blu-ray, ou mieux, son ampli Home Cinéma, qui servira alors de switch HDMI. Vient ensuite le connecteur d’alimentation, et une led de fonctionnement.

          lightberry_hdmi_4k_4De l’autre côté, nous avons la sortie HDMI, qui repartira vers la TV, et la prise Usb, à brancher sur le Raspberry (ou le media center qui gèrera le système).

          lightberry_hdmi_4k_5En dessous, des patins en caoutchouc pour caler le boitier.

          lightberry_hdmi_4k_6Comme on le voit par rapport au modèle précédent, le nouveau boitier a doublé de volume:

          lightberry_hdmi_4k_7Mais les composants sont de meilleure qualité, et le boitier chauffe nettement moins.

          lightberry_hdmi_4k_8Pour la mise en place de ce boitier, ce sera nettement plus simple également. Il suffira de suivre de schéma:

          lightberry-kitsUne fois l’ensemble branché, au système audio vidéo, au Raspberry Pi, et aux prises électriques, il n’y a plus qu’à procéder à la configuration.

          IV. Configuration du système Lightberry

          Lightberry met à disposition une distribution pour Raspberry pré configurée. Je vous suggère vivement de l’utiliser, car elle facilite grandement l’installation. Une installation sur un autre type de système sera à réserver aux utilisateurs avancés, maitrisant bien Linux et les lignes de commandes.

          Sur le site du fabricant, section Download, on télécharge donc l’image OpenElec 7 correspondant à notre matériel, ici un RPI2 (donc troisième choix).

          download_lightberryOpenElec est une version optimisée pour media center intégrant Kodi, réputé dans le monde des media centers pour sa qualité (anciennement XBMC).

          Une fois téléchargé, on décompresse le fichier zip obtenu, on a alors un fichier IMG de plusieurs Gigas (premier de la liste):

          fichiers_lightberryIl vous faudra alors une micro SD (dans le cas d’un Raspberry Pi B2) pour y installer l’image téléchargée. Sur Windows vous pourrez utiliser Win32DiskImager, ou ApplePi Baker pour Mac par exemple. Dans les deux cas il suffit de sélectionner la carte SD de destination, puis le fichier IMG téléchargé précédemment. Il ne reste plus qu’à patienter quelques minutes:

          install_image_rpiQuand l’opération est terminée, vous pouvez retirer la micro SD et l’insérer dans le Raspberry Pi.

          Si ce n’est déjà fait, branchez le Raspberry Pi à la TV, une prise Ethernet, une souris/clavier (ou bien simplement la télécommande de votre TV compatible CEC), et bien sûr une alimentation électrique. Côté Lightberry, celui ci doit être branché en USB sur le Raspberry Pi, et sur une prise électrique, comme nous avons vu plus haut. Kodi démarre.

          On peut aller dans les paramètres système pour régler la langue en français si on souhaite. On va ensuite dans Programmes, sur l’écran d’accueil:

          configuration_lightberry_1On sélectionne Hyperion Config Creator:

          configuration_lightberry_2Puis on le lance. L’assistant de configuration du système Lightberry démarre:

          configuration_lightberry_3

          Une mise à jour du plugin peut être disponible, vous pouvez la télécharger automatiquement en acceptant:

          configuration_lightberry_4Une fois ceci fait, l’assistant continue son travail pour configurer le système.

          On sélectionne son équipement: ici le Lightberry HD USB version apa102:

          configuration_lightberry_5L’assistant nous demande ensuite de compter le nombre de leds horizontales et verticales (un seul côté):

          configuration_lightberry_6Dans ma configuration j’ai ici 30 leds à l’horizontale (30 en haut, et 30 en bas):

          configuration_lightberry_7Et 17 leds à la verticale (idem, 17 à gauche, 17 à droite):

          configuration_lightberry_8L’assistant propose alors de télécharger automatiquement le fichier de configuration correspondant à notre configuration. On répond par oui:

          configuration_lightberry_9Il faut alors indiquer où se trouve le point de départ de notre ruban. Ici, nous avions commencé dans le coin inférieur gauche, on sélectionne donc cela dans la liste:

          configuration_lightberry_10C’est tout l’intérêt de respecter le sens d’installation, si vous commencez en haut ou en plein milieu, l’assistant ne pourra pas répondre à votre besoin et il faudra créer le fichier de configuration manuellement, ce qui est plus compliqué.

          L’assistant détecte ensuite automatiquement s’il y a un kit HDMI 4K branché sur le Raspberry Pi, ce qui est le cas ici.configuration_lightberry_11On accepte donc son activation automatique.

          Hyperion, la partie logicielle qui sert à gérer l’éclairage, est redémarré avec le fichier de configuration ainsi créé.

          configuration_lightberry_12Un effet arc en ciel doit être visible tout autour de l’écran. L’assistant nous demande si nous l’avons bien vu, preuve que la configuration fonctionne.

          configuration_lightberry_13Si le Lightberry ne s’éclaire pas, cela peut venir d’un mauvais branchement du matériel, ou du mauvais choix de matériel lors de la configuration.

          L’assistant propose ensuite d’afficher une vidéo pour vérifier que les leds sont correctement positionnées par rapport à l’image diffusée.

          configuration_lightberry_14Ici, notre configuration semble adaptée, l’éclairage de chaque côté de l’écran correspondant bien aux couleurs de la TV:

          configuration_lightberry_15Il n’y a plus qu’à sauver la configuration:

          configuration_lightberry_16Voilà, la configuration du Lightberry est terminée ! On est bien loin de la configuration manuelle du fichier Hyperion que je vous avais proposé il y a deux ans :)

          configuration_lightberry_17

          V. Utilisation du Lighberry

          Si on souhaite pouvoir profiter du media center sur le Raspberry Pi, il ne reste plus qu’à ajouter quelques films, sur un disque externe, une clé USB, ou depuis le réseau, comme ici:

          xbmc_SARAH_16Je ne vous ré explique pas le fonctionnement de Kodi, nous l’avions vu en détail dans un précédent article.

          xbmc131L’éclairage Lightberry se met en marche automatiquement à la lecture d’un film, il n’y a rien à faire. L’effet est tout de suite très sympa :D

          configuration_lightberry_18 configuration_lightberry_19Grâce au boitier HDMI 4K, cela fonctionne également avec toute autre source vidéo connectée au boitier HDMI: lecteur Blu-ray, console de jeux, Apple TV, ordinateur, etc. Et la magie, c’est que c’est totalement automatique: le boitier détecte l’entrée vidéo et envoie le signal adéquat au Raspberry, qui va ensuite gérer l’éclairage en conséquence.

          Petite démonstration sur quelques extraits de vidéo / jeux, avec Apple TV, lecteur Blu-Ray, et console Xbox One:

          Nous voilà donc avec un éclairage type Ambilight plutôt très performant (avec ici près d’une centaine de leds), et relativement simple à mettre en place, grâce au branchement en USB et au plugin Kodi réalisé par le fabricant du Lightberry. Passé la mise en place sur la TV, on peut dire qu’on arrive aujourd’hui à un véritable système Plug and Play, ce qui est vraiment appréciable, les anciennes versions provoquant il est vrai quelques arrachages de cheveux par moment :p

          A noter que pour faciliter encore tout ceci, Lightberry propose même un kit tout prêt, le « Instant Lightberry 4K Bundle » (235€), composé d’un Raspberry Pi préconfiguré, le ruban led, et boitier HDMI. Il suffira de tout brancher, lancer l’assistant de configuration, et le tour sera joué. Le kit porte d’ailleurs très bien son nom. Là je pense qu’il n’est plus possible de faire plus simple pour un tel système.

          Sinon vous pourrez acheter les éléments séparés, et suivre le petit guide vu dans cet article:

          Si vous êtes amateurs de bon films, le Lightberry est le kit qui vous permettra d’améliorer encore votre immersion. Et avec cette version, on atteint vraiment le top :D

          Partager

          38 commentaires

          1. Hello!
            Un énorme merci à toi pour ce test et cette démo d’installation.
            Je viens de recevoir mon kit Lightberry avec son HDMI converter.
            L’installation est simple, vraiment aucune difficulté!
            Par contre je rencontre 2 problèmes.
            Déjà mon HDMI converter ne semble pas fonctionner. Bien connecté électriquement, la LED de fonctionnement reste éteinte.
            Ensuite, lorsque je mets du coup (pour tester tout de même) le HDMI converter de côté et branche mon Rpi directement sur ma TV en HDMI, j’ai bien l’image, je peux paramétrer OpenElec et Hyperion, mais souvent je rencontre un freez, l’image se fige, (dans le menu, en pleine config, au démarrage, peu importe) et je suis forcé de redémarrer mon Rpi (en le débranchant électriquement).
            Des conseils?
            Merci à toi :-)

          2. Bonjour,

            Merci pour le tuto, en effet cela à l’air beaucoup beaucoup plus simple mais un peu chère je trouve.

            D’après le schéma, je comprends que le Rpi devient uniquement le contrôleur pour l’ambilight et ne peux plus être utilisé comme Média Player derrière un ampli A/V par exemple (sauf si l’on passe par un cable HDMI vers la TV directement).

            Je m’explique, chez moi j’ai un Ampli A/V branché sur ma TV et je ne change les entrées HDMI que depuis cette Ampli et non la TV. (Console, box TV, Kodi sur Rpi etc).
            Toujours d’après le schéma, je comprends que le controleur Amiblight doit se trouver entre mon ampli et ma TV, mais pour le Rpi ? Cela peut être le même que celui actuel branché en Hdmi sur l’ampli ? Et pouvoir continuer à diffuser des contenus avec Kodi par mon ampli sans courcuicuiter le controller Ambilight ?

            Je sais pas si je suis très clair :)

            Merci d’avance pour vos réponses

          3. Salut,

            Super test !! ça donne envie je ne connaissais pas ce produit et ça donne envie.
            J’aurais une question, penses-tu qu’il serait possible d’avoir deux bandeaux de led ?
            Je m’explique j’ai un vidéoprojecteur et une cimaise, un peu comme le panneau blanc sur lequel est accroché ta tv mais en beaucoup plus grand 1.6m sur 2m, je voudrais mettre un bandeau de led de chaque côté, de ce que j’ai pu voir dans l’article ça ne me parait pas vraiment possible.
            Vois-tu une possibilité pour ça ?

            Merci,

            Antoine.

          4. Merci pour l’article et la démo… Mais il me semble que les leds sont encore trop près du bord car on voit des points de lumière tout autour, non ?

          5. Bonjour,

            je compte faire comme toi Cédric sauf que je ne veux pas utiliser de Raspberry. En effet, j’ai déjà un mini PC (avec un CPU Intel i3) tournant sous Ubuntu 16.04. Aurais-tu des liens pour tout configurer sans OpenElec?

          6. Bonjour,

            Bravo pour le tuto.
            Pour ma part mon Kodi tourne sur un HTPC sous Windows afin d’utiliser S.A.RA.H, est ce que le kit fonctionne si on install les plugins hyperion ?

          7. bonjour,

            merci pour cet article!

            savez vous si le Système Ambilight Lightberry HD 4K est bien compatible avec une xbox one?
            car lors de mon installation, avec « l’ancienne technique » je n’ai trouver aucun splitter hdmi compatible (j’en ai acheter 3) … alors que ça marche avec une wiiU!!

            Merci

          8. @arnaud_52 et @J4N: ah la la, ca sert à quoi que je me décarcasse ? Je le dis dans le test, et il y a une vidéo à la fin pour le prouver: dernier extrait de la vidéo, je suis sur ma Xbox One et ca marche ! Donc oui, je vous confirme que ca fonctionne parfaitement avec la Xbox One. Chez moi tout est branché sur l’ampli home cinéma: Xbox One, Apple TV, Lecteur Blu-Ray, etc… L’ampli est ensuite branché en entrée du Converter HDMI Lightberry. Ainsi c’est l’ampli Home Cinéma qui fait office de switch, et tout ce qui passe par mon ampli peut utiliser le Lightberry. Depuis un mois d’utilisation environ, aucun soucis de fonctionnement avec ce modèle.

            @SR: sur windows je ne sais pas du tout comment le faire fonctionner. Sous Linux il faut utiliser Hyperion ou Boblight. Sous WIndows, aucune idée.

            @Hunter41: pas de lien pour une installation sous Ubuntu, mais tu dois pouvoir installer Hyperion ou Boblight sans problème pour pouvoir gérer le Lightberry. Faut explorer cette piste, il doit y avoir des tutos sur le net. Mais faudra mettre la main dans le cambouis (lignes de commande sans aucun doute).

            @Nico: en effet mon ruban est un poil trop près du bord. Le bord de mon écran est en fait en verre, un peu transparent, et je me suis fait avoir en le posant.

            @Antoine: j’ai posé la question au fabricant. et il travaille sur de nouveaux produits pour ce type d’utilisation. Actuellement il n’a que des bandeaux de 4 et 5m. Techniquement on pourrait relier deux rubans ensemble, mais il y aura un problème de puissance avec l’alimentation.

            @Atikin: tu as tout compris. Si tu branches le RPI sur ton ampli, ca va faire une boucle et le système risque de ne pas aimer, puisque l’ampli va envoyer au RPI sa propre image. Bon après au prix d’un RPI, on en trouve à 30€ sur Amazon. Perso je préfère avoir un RPI dédié au Lightberry, dans ce cas.

            @crupuk: pas eu ce soucis chez moi, en tout cas. Et quand je finis de regarder un film ou de jouer, le système détecte bien qu’il n’y a plus de source vidéo et coupe l’éclairage.

            @julien: je m’étais fait la même remarque quand j’ai branché le converter la première fois sur la prise électrique, la led ne s’allumait pas. Apparemment elle ne s’allume que quand tout est en route (raccordé au RPI aussi, et Hyperion lancé). Je suppose que le port Usb doit l’alimenter en partie également. Pour tes problèmes de freeze, par contre, je pense que ca vient plutot de ton RPI.

          9. Bonjour,
            je dispose d’une solution ambilight like dont je ne suis pas satisfait,donc j’ai les leds alimentées en jack (je pense qu’une bidouille est possible)
            Donc il me manque qu’un RPI et le boitier HDMI 4k ? C’est bien ca?
            Merci

          10. Bonjour Cédric,

            Merci pour cet article hyper intéressant et globalement pour ton site qui est une mine d’informations.
            Concernant ce système la distribution linux supporte t’elle la sortie 4k afin d’en faire un vrai lecteur kodi 4k ?
            Qu’en est t’il lorsque je regarde la TV par le biais de mon antenne tv (sans décodeur supplémentaires) ? Il y a t’il une possibilité pour profiter de l’affichage de la lumière ?

            Merci par avance

          11. Salut Cédric,
            Ce matin: une newsletter et … je tombe sur ce test.
            Donc tout d’abord MERCI car très intéressant et je voulais justement quelque chose comme ça ! (à défaut du vrai ambilight limitéà une poignée de TV)
            Me concernant : ma source branchée à ma tv est une Andoid/Wind10 box (pipo x8) .

            Si je comprends bien, on pourrait brancher le « Lightberry » à d’autres appareils que le « Raspberry Pi » (dans mon cas ma box pipo x8) … mais faut il que l’appareil soit compatible ou pas spécialement?
            Aurais tu des infos sur une configuration comme la mienne stp? (Je vais fouiller aussi…)
            Merci bien d’avance

          12. Bonjour et encore merci pour ce super test!!!
            J’ai deux questions:
            1) Il y a-t-il comme sur l’ancienne version un léger lag entre l’image de la télé et la couleur des leds de l’ambilight?
            2) Je dispose d’un écran Samsung de 65 » avec des bords incurvés, est ce que le rendu de ce système sera aussi bon que sur ton installation? J’ai peur que les bords incurvés éloignent trop les leds du mur sur lequel doit se refléter les couleurs.
            Merci à toi

          13. @Sylvain : J’ai cette nouvelle version (kit premium 4K), et je peux te dire que si une légère latence entre les couleurs du ruban LED et l’image existe, alors elle est à peine voir pas perceptible lorsque tu regardes un film.
            J’ai testé sur quelques films, dont certains avec des scènes où les plans, les couleurs s’enchaînent, et le temps de réponse est vraiment parfait!
            Quant à la distance entre les LED et le mur, et l’effet lumineux, personnellement ma TV n’est pas collée au mur, j’ai environ 10/15cm entre le mur et ma TV. L’effet reste très propre, très convainquant.

          14. @sylvain: Julien a tout bien répondu :) Pas de latence visible non plus à mon niveau. Pour l’espacement du mur, il ne faut de toute facon pas coller l’écran au mur, sinon les leds n’ont pas assez de place pour diffuser la lumière. Chez moi c’est limite avec l’écran fixé au mur.

            @julien: pour la lecture 4K, avec un RPI 3 ca doit être jouable, la bestiole est plutot costaud, et le décodage hardware plutot bon. Mais faudrait que je teste sur des extraits, n’ayant pas de TV 4K le max que j’utilise est du MKV non compressé, qui fait dans les 40Go, et ca passe sans soucis.

            @pascr: oui, théoriquement le Lightberry peut être branché en Usb à d’autres appareils qu’un Raspberry. Après faut quand même trouver le soft qui permette de le faire fonctionner.

          15. Bonjour
            je voulais vous remercier pour votre essai cela ma permis dans commander un le jour d ‘après la parution de votre article
            je me suis commander le kit Lightberry 4K , très facile a installer grâce a votre essai sa a été rapide et efficace,
            juste moi facile a installer sur la télé, j’ai du bien calculer le nombre de led je possède une TV de 163
            le tout alimenté en image par un ampli pioneer ce qui me permettre de prendre le HDMI directement a la sorti de l’ampli après sur le boitier Lightberry 4K
            Merci a vous pour l’essai

          16. Bonjour. Ton tuto est très intéressant. Surtout le kit ou si j’ai bien compris il n’y a rien à paramétrer.
            Par contre j’ai une question qui j’espère aura une réponse.
            Actuellement touses appareils sont branchés sur mon ampli home cinéma lui même relié a ma télé.
            Par contre j’utilise l’application netflix depuis ma télé (application native sony android tv).
            L’ambilight fonctionnera t’il dans ce cas ou devrais je utiliser netflix via ma ps4 par exemple ??
            D’avance merci !

          17. Bonjour Thierry. J’ai la même config que toi, tout passe par mon ampli Home Cinema, du coup je profite de l’ambilight sur toutes mes sources vidéo. Mais en revanche le Netflix intégré à la TV ne fonctionnera pas, il faudra passer par celui de ta PS4, en effet.

          18. Merci pour ta réponse !!
            Autre question un peu technique.
            Le boitier 4k est-il compatible hdr et le raspberry fourni dans le kit permet il d’être utilisé en media center.

          19. Bonjour,

            Le tutoriel est intéressant, j’ai le même système avec l’ancien boîtier hdmi. Je suis passé sur un écran 4K et il m’est impossible de faire fonctionner l’ambilihgt tout en conservant la source en 4K.
            Par exemple la PS4 pro rebascule en 1080p. J’ai l’impression que le problème est lié à l’HDCP 2.2.
            Est-ce que vous avez pu tester dans ces conditions (avec des sources 4K protégées en HDCP 2.2 ?).
            D’après les caractéristiques du nouveau boîtier HDMI, il est aussi hdcp 1.4.
            Je cherche une solution pour profiter du lightberry, peut être un convertisseur HDCP 2.2 vers 1.4 ou un switch hdmi … Si quelqu’un a déja testé, je suis interessé ;) ?

            Merci d’avance !

            • Le lightberry affichera les couleurs de la bordure d’image, en ne s’occupant pas des bandes noires. Mais c’est un paramètre qui peut être réglé, en fonction de si on veut profiter de l’éclairage ou non après les bandes noires.

          20. Merci pour ce superbe test, qui donne très envie de l’acheter :)
            En l’état je ne vais pas commander ce boîtier pour une raison : le HDCP 1.4 et le support de la 4k @30hz.
            Je suis surpris que ce boîtier qui vient de sortir et qui se veut 4k ne supporte pas le HDCP 2.2 ni le 60hz, il s’agit probablement de limitation technique mais si nous voulons une solution qui soit perenne je suis malheureusement peut confiant, notamment avec une console type one S ou PS4 pro ou bien contenu digital à venir.
            J’ai envoyé pour demander des détails sur le support ou non support de ces points qui sont il me semble très important.

          21. Bonjour à tous et bonjour Xavier,
            J’ai eu un retour la semaine dernière du vendeur, bon malheureusement je ne vais pas commander son produit car effectivement le support est très limité.
            Ci-dessous un CC de sa réponse :

            Hi,
            No, we use HDMI 1.4b which doesn’t support HDCP 2.2.
            I understand your concerns, however I don’t have a schedule to share.
            Regards,
            Tomek.

            Dommage cela me faisait envie mais acheter un kit pour ajouter une touche sympa mais en limitant le support des médias, ce serait dommage.

            Bonne journée.

          22. Bonjour,

            Merci pour ce test trés complet.
            J´envisage d´acheter c kit pour une utilisation 100 % Xbox One (jeux, multimedias via Plex essentiellement)

            J´aimerai savoir si les paramètres par défaut de l´assistant automatique plugin Kodi sont satisfaisant pour la Xbox One, car j´ai lu que l´utilisation du grabber HDMI devait nécessiter une calibration de hyperion pour palier a un problème de détection des bandes noires ainsi que les led qui restent allumées lors de l´extinction de la source HDMI. ( Source : http://www.chewie.co.uk/general/how-to-setup-and-configure-lightberry-hd-with-hyperion-hypercon/)

            Avez -vous rencontré ces problèmes lors de l´utilisation de votre Xbox ? Avez vous eu recours a HyperCon ?

            Merci d´avance pour vos réponses

            • Bonjour Philcl. Avec le kit utilisé, non, tout a fonctionné du premier coup, et je n’ai pas eu de réglage particulier à faire. Je l’utilise également souvent avec la Xbox One (ma fille adore nos parties de Starwars avec le Lightberry), et c’est extra :)

          23. Bonjour, j’aurais besoin d’aide.. J’ai acheté un kit complet avec le boitier Lightberry 4k et l’installation c’est bien passé. J’ai testé un film sur le raspberry et ça marche sans problème. Par contre quand quand je passe sur mon ampli, l’image marche et le son passe nickel par le boitier Lightberry HDMI converter mais aucunes leds ne s’affichent.. J’ai essayé de branché PC, décodeur et c’est toujours pareil. L’image et son fonctionne mais toujours pas de led. Si quelqu’un pourrait m’éclaircir ça serait vraiment sympa. Merci d’avance !

            • Bonjour, j’ai eu le même petit soucis jusqu’au jour ou je me suis décidé à acheter un petit boitier switch HDMI. Si tu n’as pas de switch, je pense que ton problème vient de là.

              Serge

              • Merci Serge pour ta réponse, j’étais à la limite de me dire que c’est mon boitier Lightberry qui ne marche pas et j’allais les contacter. Ceci dit je n’ai pas essayé avec un switch. Mais c’est quand même bizarre sachant que mon ampli fait office de switch à la base. Et ce qui me tracasse le plus, c’est quand je branche le décodeur par exemple directement sur le boitier lightberry, ça fait pareil aucunes leds fonctionnent ! Cela faisait ainsi pour toi ?

          24. bonjour,
            Par contre j’ai un autre petit problème :)
            En effet lorsque je regarde un film, ou la tv par le biais de ma freebox, lorsque je reviens sur le raspberry, après un long moment, je n’ai plus de signal video. Comme si la sortie HDMI n’etait plus reconnu par le raspberry et qu’il basculait sur la sorie VGA par défaut.
            je n’ai pas trouvé le moyen sur KODI de forcer la sortie sur le HDMI, si quelqu’un sait, je suis preneur.
            Par avance merci
            Serge
            PS : Bravo pour le tuto qui ma’avait grandement rendu service au moment de l’installation et la mise en place du système. J’en suis super content, on ne regarde plus l’image avec les mêmes yeux quand on y a goûté.

          25. Hello,

            J’ai une question, sur un fonctionnement en wifi, entre le raspberry et une box NVIDIA SHIELD sous KODI.

            Mon installation est la suivante:
            Box NVIDIA SHIELD => AMPLI => VIDEOPROJECTEUR qui projette sur l’écran

            L’écran est loin de toutes les connectiques et je ne souhaite pas passer de cables supplémentaires dans mon salon pour relier ma box au raspi.

            Je voulais donc savoir si il y avait moyen de communiquer en wifi entre ma box NVIDIA SHIELD et le raspberry sur lequel est connecté lightberry avec hyperion !

            J’espère avoir été clair, merci par avance ;)

          26. Bonjour,

            Je viens d’acquérir le kit avec le lightberry 4K et les leds HD. l’installation à bien fonctionné et les leds s’allument correctement lorsque je lance un film depuis le raspberry qui contrôle les Leds.
            Par contre, tout comme Fabix, rien à partir du grabber HDMI :(

            Question bête, mais y a t’il une chose particulière à faire pour lancer hyperion ? Ou cela est automatique ? Car depuis le raspberry, le leds ne s’allument qu’au lancement du film, alors pour pour la partie grabber HDMI je me demande comment cela fonctionne.
            Dans la boite, il y avait un papier m’indiquant d’utiliser le format NTSC (Please use NTSC as HDMI 4K kit system), j’ai peut être quelque chose à configurer sur mon ampli.
            Aussi, sur le boitier du grabber HDMI, il y a un petit interrupteur à deux positions, a quoi sert il ?

            Ayant acheté mon ampli A/V pour faire switch HDMI, cela m’embête de devoir racheter un switch HDMI pour que cela fonctionne…

            Merci d’avance pour vos réponses, je vais continuer de fouiller en attendant

            • Pour ceux qui serait dans le même cas que moi, j’ai finalement réussi à tout faire fonctionner correctement. Cela était bien dû à une histoire de PAL/NTSC.
              Par défaut, le fichier de configuration créé utilise PAL, il faut donc simplement le modifier pour utiliser NTSC, voici la fin de mon fichier de config:

              « grabber-v4l2 »: {
              « cropLeft »: 46,
              « cropTop »: 20,
              « cropRight »: 42,
              « width »: 720,
              « blueSignalThreshold »: 0.20000000000000001,
              « redSignalThreshold »: 0.20000000000000001,
              « height »: 576,
              « priority »: 880,
              « frameDecimation »: 2,
              « sizeDecimation »: 8,
              « mode »: « 2D »,
              « device »: « /dev/video0 »,
              « input »: 0,
              « standard »: « NTSC »,
              « cropBottom »: 37,
              « greenSignalThreshold »: 0.20000000000000001
              }

          Laisser une réponse

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !