Cas d’usage: Gestion du chauffage central avec Jeedom

40

Tout a commencé quand un jour, en rentrant chez moi en journée, je me suis rendu compte qu’il faisait 23°C dans ma salle de bain et qu’il n’y avait personne à la maison. Puis, un autre jour, je suis entré dans la chambre de mon fils aîné de 18 ans (l’antre de la bête), et outre les montagnes de vêtements sales et l’odeur digne d’une pub de Fébrèze, il faisait horriblement chaud. Il n’est à la maison qu’une semaine sur deux, comme pour beaucoup de gardes alternées, et avait « oublié » de couper le radiateur de sa chambre en partant chez sa mère (« T’inquiète, P’pa, je gère… »). Et là, je me suis dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose pour économiser un peu.

J’ai donc entrepris des recherches et me suis rendu compte que mon problème était assez répandu. Les données sont les suivantes :

  • Installation de chauffage central dans le grand nord, outre Quiévrain (une fois), allumée au moins 7 mois par an
  • Chaudière au gaz, avec radiateurs à eau. L’électricité est tellement chère et le chauffage tellement nécessaire, que pratiquement personne n’a de chauffage électrique avec fil pilote de par chez nous
  • Vannes thermostatiques mécaniques Danfoss sur tous les radiateurs
  • Thermostat programmable central filaire dans le salon, actionnant le circulateur et le brûleur de la chaudière (On/Off)
  • Insert à bois (pas de pellets) dans le salon
  • 5 chambres à coucher, 1 salle de bain et 1 salle de douche, le tout sur 3 niveaux

Ceux qui sont dans le même cas que moi me voient venir… Lorsque le thermostat du salon s’enclenche avec son programme interne, il allume la chaudière et son circulateur. Tout va bien. Par contre, dès que la température de consigne du salon est atteinte, plus de chauffage dans les chambres. Pareil si l’on fait un feu dans l’insert du salon, le thermostat se coupe (température de consigne atteinte et/ou dépassée), et les enfants se les gèlent dans leur chambre et trouvent ainsi une bonne raison de ne pas faire leurs travaux d’école. La seule solution est d’augmenter la consigne du thermostat, et donc on meurt de chaud dans le salon…

Autre problème majeur, il n’existe aucun thermostat programmable sur le marché qui tienne compte des familles recomposées, et qui serait donc programmable sur 2 semaines.
J’ai donc installé une box domotique (Jeedom) avec un thermostat Zwave. Elle me permet de faire une programmation de la température de consigne de mon thermostat étalée sur 2 semaines, à l’aide du plugin « Agenda ».

1Puis, je suis tombé sur un plugin fabuleux : « Thermostat Chaudière », développé par DavZero. Ce plugin permet de définir des thermostats virtuels, pièce par pièce, qui ont chacun individuellement la possibilité d’activer l’allumage de la chaudière et de son circulateur. Et en plus, il intègre l’hystérésis et l’inertie de chaque pièce. Pour ça, il suffit d’avoir une sonde de température quelle qu’elle soit, et un thermostat télécommandable.

danfoss-tete-electronique-living-connect-z-wave-lc-13J’ai donc installé des vannes thermostatiques Zwave Danfoss LC13 et j’ai repris la température mesurée par les détecteurs incendie Fibaro FGSD-002 de chaque pièce (que j’avais achetés à 9€/pièce chez Orange au début de l’année). Dans les pièces sans détecteur incendie, j’ai plutôt mis une vanne thermostatique Devolo (fabriquée par Danfoss, identique aux LC13, mais en plus elle remonte la température, ce que Danfoss ne fait pas).

2Les réglages du plugin sont :

  • Le nom du thermostat virtuel.
  • La localisation de la sonde de température.
  • L’hystérésis. Dans mon cas, j’ai mis ce paramètre à 0, pour que le PID de la vanne thermostatique prenne le relai.
  • Le coefficient d’inertie. Je l’ai pour l’instant mis à 0, mais il sera peut-être à adapter dans le futur.
  • Les modes de chauffage (à créer): chez moi, j’ai les modes « Jour », « Nuit » et « Hors gel » pour les chambres et un mode « Economique jour » en plus pour les pièces à vivre. A noter que les modes « Off » et « Manuel » se créent automatiquement.
  • Et enfin, le ou les actionneurs qui doivent s’enclencher. Ils peuvent être de type « Consigne » (pour des vannes thermostatiques ou des thermostats) ou « On » – « Off » pour des vannes tout ou rien.

3En plus, DavZero a eu l’excellente idée de faire gérer l’ensemble du plugin par un « Manager ». Il s’agit d’un module dans les réglages du plugin dans lequel on définit la présence ou l’absence. C’est idéal à intégrer dans les scénarios de présence, de vacances, etc…, mais il peut aussi être connecté à la géolocalisation, et couper le chauffage dès que tout le monde est éloigné de la maison. Ceci est fait avec le « Pourcentage d’ajustement » qui peut être lié au plugin de géolocalisation, par exemple. Personnellement, je n’utilise pas la géolocalisation des téléphones pour une question de respect de la vie privée.

4Le tout est géré sur une tablette centrale, à côté du thermostat du salon, sur laquelle j’ai tout configuré avec  Imperihome, pour son interface WAF…

5 7 6

Et ça marche nickel ! Le salon, chaque chambre, la salle de bain et la salle de douche ont leur propre programmation, en température et en horaire.  Chaque enfant a la possibilité d’allumer le chauffage de sa chambre individuellement, sans chauffer toute la maison inutilement. Et les salles de bain/douche ne sont chauffées que quand c’est nécessaire. Si une des pièces demande une consigne supérieure à la température mesurée, la chaudière s’allume et ne chauffe donc que cette pièce.

A noter que ce système a l’énorme avantage d’être entièrement autonome. En effet, le thermostat du salon communique aussi en direct avec son contacteur (Node Association), et les vannes sont réglables manuellement. Donc, si la domotique venait à s’arrêter, il suffirait de programmer le thermostat, et tout fonctionnerait « à l’ancienne ».

En résumé, la partie chauffage de mon installation se compose de (avec les prix que j’ai payé, qui ne sont peut-être plus toujours actuels):

  • Box Jeedom sur RPI3 avec alim + SD 8GB (58€ sur Amazon DE) et clef Zwave (35€ sur Domadoo)
  • Plugin Thermostat Chaudière (4€)
  • Plugin Agenda (4€)
  • Thermostat Zwave Secure SCS311 et contacteur SSR303 (69€ sur eBay UK)
  • Vannes thermostatiques Danfoss LC13 (45€ sur Amazon IT) ou Devolo Radiator Thermostat (53€ sur Amazon FR)
  • Détecteurs incendie Fibaro FGSD-002 (9€ chez Orange)
  • iPad mini 1 de récup en IOS 9
  • App Imperihome Premium (6€)
  • Quelques heures de boulot pour les scénarios

En conclusion, DavZero a développé ici un plugin Jeedom vraiment très utile pour tous ceux qui ont une installation à chaudière (gaz ou fioul). On verra à la fin de l’hiver combien cette installation m’aura fait économiser, mais elle nous apporte en tous cas un vrai confort. Merci beaucoup à toute l’équipe Jeedom et à DavZero pour son plugin (et sa réactivité) ! J’espère que cela pourra aider ceux qui font face au même problème.

A noter que la solution Honeywell EvoHome fait la même chose, mais en plus figée, moins paramétrable, et beaucoup plus chère…

Partager

40 commentaires

  1. Salut,

    Ayant aussi une chaudière à gaz, je suis dans la même config que toi, mais en moins de chambres et d’étages. J’ai aussi vu qu’une fois la temp palier atteinte dans le salon (lieux du thermostat), le chauffage se coupe/déclenche dans tout le circuit, sans tenir compte de la temp des chambres.
    Je contourne le pb en laissant toutes les portes ouvertes, ce qui est possible car j’ai des enfant en bas age, mais surement moins avec des ados.

    Par contre, le chauffagiste m’a dit qu’il fallait au moins 3 radiateurs d’ouverts dans le circuit lors de la chauffe de la chaudière pour ne pas trop forcer sur sa pompe.
    Dans ton installation, il pourrait n’y avoir qu’une chambre en chauffe, donc qu’un radiateur ouvert ??

  2. Bonjour, je suis exactement dans même configuration que vous, votre système correspond à mes besoins, en revanche je ne retrouve pas cette référence: Thermostat Zwave Secure SCS311 et contacteur SSR303 (69€ sur eBay UK)
    Merci

  3. Eh biloute t’es demain coin (suis de valenciennes)

    Bel article, j’ai mis un peu le même système en place.
    Par contre, je ne comprend pas bien pourquoi tu n’as pas utilisé le plugin Thermostat officiel…

  4. Bonjour,
    Ton chauffagiste a raison dans l’absolu. En fait, si le circulateur est en route, il faut absolument qu’au moins un radiateur soit ouvert en aval. En tous cas, c’était le cas dans les « vieilles » installations dans lesquelles on laissait le circulateur tourner en continu. Actuellement, les circulateurs utilisés sont progressifs: ils augmentent ou diminuent leur vitesse en fonction de la demande des radiateurs. Par ailleurs, dans le système présenté ici, si les températures de consigne sont atteintes, le circulateur se coupe, donc le problème ne présente pas…
    Cedric

  5. Je suis encore plus dans le nord (encore quelques degrés de moins :)). J’ai
    hésité à installer le plugin officiel, mais, d’après ce que j’ai pu voir dans la
    doc et dans les avis, il gère parfaitement des thermostats pièce par pièce
    (avec une sonde de température et une vanne thermostatique), sans avoir un
    contrôle général sur l’allumage de la chaudière. Ici, l’énorme avantage, c’est
    que la chaudière est coupée la journée, mais que si un enfant rentre à l’improviste
    en journée, il n’a qu’à augmenter la vanne de sa chambre (sur la vanne, sur son
    téléphone, ou encore sur la tablette centrale), et la chaudière se met en
    chauffe, elle allume le circulateur, et alimente son radiateur en eau chaude
    (et pas les autres puisque les vannes des autres pièces sont coupées)…

  6. En fait, ce n’est peut-être pas le meilleur thermostat, mais celui que j’avais trouvé à un prix acceptable. Pour moi, il a un défaut : il affiche en grand la valeur de consigne et en petit la température mesurée ; j’aurais préféré le contraire… Sur certains sites, il n’est pas recommandé pour plusieurs raisons : il ne remonte pas automatiquement la valeur de consigne au contrôleur ZWave et il semble faire des problèmes sur certaines box domotiques. Chez moi, j’ai résolu le problème en l’alimentant avec un transfo, plutôt que de l’utiliser sur piles. Et ça me permet de mettre le wake up à 1 minute, et à le questionner sur sa consigne toutes les minutes (https://www.jeedom.com/forum/viewtopic.php?f=34&t=10578&start=160). Pour moi, le gros avantage est qu’il peut contrôler son contacteur, et la box peut aussi le faire en parralèle.

    Ce thermostat a aussi un autre nom : Horstmann C-Stat 11-ZW. C’est identiquement le même que le Secure SCS311. Il est livré avec un contacteur Horstmann HRT4 ASR-ZW qui est le même que le Secure SSR303 qui est aussi livré avec le SRT321, plus connu peut-être. La différence entre le C-Stat 11-ZW (=SCS311) et le C-Stat 17-ZW (=SCS317), c’est que le premier est programmable par jour (1), alors que le second est programmable par semaine (7). Comme je voulais laisser la programmation à ma box, j’ai pris le modèle journalier, moins cher. Je viens de voir que le Horstmann C-Stat 17-ZW (=SCS317) était encore disponible sur eBay UK à un prix intéressant…

    Après, il existe sûrement des thermostats ZWave meilleurs, mais ça ne change rien au principe de fonctionnement…
    Cedric

  7. Certainement, puisque rien n’est dépendant du modèle du thermostat. Je suppose que le SRT323 est le même que le SRT321 + SSR303 (en une seule pièce). Si c’est le cas, pas de problème. L’avantage du SRT321 par rapport au SCS311, c’est que lui remonte bien le changement de consigne au Zwave donc pas besoin de bidouillage comme expliqué à Ronan Pinson ci-dessus…

  8. Bonjour,

    Merci pour tous les bons articles (et le bouquin).

    Je fais l’acquisition d’un appartement (livraison décembre) et celui-ci est équipé du chauffage au sol. Avec les problèmes d’inertie et de réglage de température, je me demande si des solutions efficaces peuvent être mises en place.
    Y a t’il des solutions « domoticable » actuellement ?

    Merci

  9. Bonjour,

    est-ce que quelqu’un sait si les prochaines vannes thermostatiques de Netatmo se comporteront de la même façon avec le thermostat Netatmo? Est-ce que chaque vanne sera capable d’agir comme un thermostat et sera capable de redémarrer la chaudière? J’hésite entre le système ci-dessus qui a cet avantage et le système Netatmo qui est plus WAF esthétiquement…

    Merci

  10. Bonjour

    J’aimerais comprendre l’intérêt d’avoir un thermostat connecté et des vannes thermostatiques connectées

    Pour moi, une vanne thermostatique sur un radiateur de chauffage centrale n’a d’intérêt que de diminuer la température dans une pièce dans la cas où le réglage du radiateur (répartition) ne serait pas efficace et qu’il fait donc trop chaud par rapport a la piece qui sert de référence avec le thermostat donc dans le cas où les réglages radiateus sont ok le thermostat ne sert à rien ou doit être laissé ouvert à fond, sinon on règle le thermostat pour fermer d’arriver d’eau afin savoir une température plus basse mais en général ce réglage n’évolue pas , sachant que c’est la pièce avec le thermostat qui pilote la chaudière.

    • C’est vrai qu’on pourrait se passer du thermostat principal. Puisque les vannes thermostatiques sont télécommandées, les thermostats « virtuels » du plugin peuvent suffire. Dans mon installation, j’ai mis un thermostat car mon système a évolué petit à petit. Au début, c’est le thermostat qui contrôlait tout, comme dans une installation classique.
      Et ça rencontre ton autre question : pourquoi des vannes et un thermostat. Si tu n’as que des vannes thermostatiques, il ne t’es pas possible de faire la plus grande économie, c’est-à-dire de couper le brûleur et le circulateur de la chaudière, en dehors des heures pendant lesquelles il faut chauffer. Enfin, une autre raison de garder le thermostat, est de servir de backup en cas de plantage du système (on ne sait jamais ). Si mon RPI venait à s’arrêter, je veux garder cette possibilité pour continuer à chauffer la maison.

  11. Bonjour Cédric,

    Ta config semble fortement intéressant et ressemble un peu à ce que j’ai pour l’instant d’installé chez moi, d’où mes questions suivantes :
    – Pourquoi avoir préféré prendre le plugin thermostat non officiel de DavZero au lieu de celle de Jeedom?
    – As-tu eu l’occasion d’essayer les vannes de Devolo? Car si je ne me trompe pas ils ne sont pas encore supportées par Jeedom (Ils sont vendus sans mode-d’emploi).
    – Est-ce qu’une vanne d’expansion peut résoudre le problème des radiateurs à laisser ouvert?

    Merci

    • Bonjour Rave,
      De ce que j’ai pu comprendre, le plugin officiel ne permet pas de gérer un actionneur principal pour une chaudière. Chaque thermostat peut gérer son radiateur (installation type fil pilote), et repose principalement sur le fait de commander un radiateur en fonction d’une sonde de température. Le problème des installations à chaudière, c’est que si une pièce demande à être chauffée, il faut allumer la chaudière, laisser les autres pièces coupées, et allumer la vanne dans la pièce concernée. Le plugin officiel allumerait la vanne de la pièce, mais pas la chaudière (et son circulateur). Il fonctionne donc bien pour les anciennes installations dont la chaudière est allumée 24h/24.
      Oui, j’ai installé des vannes Devolo. Elles ne sont en effet pas reconnues par Jeedom. Quand on les inclut dans le Zwave, elles se créent donc avec toute une série de paramètres et commandes. Il suffit de toutes les effacer, sauf celles utilisées. Pour ma part, je n’ai laissé que le réglage (action), la consigne (info), la température (info) et la batterie (info).
      Pour résoudre le problème de radiateur à laisser ouvert, il y a plusieurs solutions. En fait, le but de laisser un radiateur ouvert, c’est d’empêcher que le circulateur ne tourne pendant que tout le circuit est fermé. Il risque de claquer, car l’eau ne circule pas. Donc, les solutions peuvent être:
      -mettre un circulateur électronique, dont la vitesse s’auto-régule en fonction de la demande. Perso, j’ai installé un Wilo l’année dernière. Comme sa vitesse est variable, il tourne plus vite si plusieurs radiateurs sont ouverts (chauffe plus rapide), et plus lentement si peu de radiateurs le sont. Il a l’avantage supplémentaire est que ces circulateurs récents ne consomment presque plus rien (10 à 50W) alors que les anciens pompent plus de 100W. Au bout d’un an, ça compte! Il faut compter une centaine d’euros pour un circulateur comme ça.
      -mettre une vanne de délestage réglable entre l’entrée et la sortie. Cela permet que quand les radiateurs sont tous fermés, la pression augmente et ouvre une vanne qui fait revenir l’eau du circuit chaud vers le froid. Le problème de ce système, c’est qu’il y a toujours une déperdition calorifique, et donc tu consommes pour rien…
      -enfin, s’arranger pour que le circulateur ne tourne pas si les vannes sont fermées. Et ça, tu peux le faire avec Jeedom et le plugin de DavZero. En effet, la chaudière ne sera allumée (avec le circulateur) que si la température d’au moins une pièce est inférieure à la consigne de sa vanne thermostatique. Et ça veut donc dire que cette vanne est donc ouverte. Donc, plus de risque de griller le circulateur.
      Cedric

  12. Bonjour Cédric,

    Le plugin officiel permet de définir les actions à entreprendre lorsqu’il doit commencer à chauffer et ce qu’il doit actionner pour arrêter de chauffer. Je suppose qu’on peut y sélectionner l’actionneur de la chaudière pour l’activer et l’éteindre. (Je n’ai plus de FGS 222 pour tester)

    https://i.imgsafe.org/383f904dbb.png

    Je n’essaie pas de vendre ce plugin à tout pris, mais d’essayer d’y voir un peu plus claire entre les deux ;)

    Concernant le devolo pour l’instant tu l’utilises comme une vanne danfoss sans retour de température?

    JC

    • Je n’en sais rien… Je n’ai pas le plugin officiel, mais quand je cherchais une soluce, il ne me semblait pas qu’il pouvait actionner la chaudière. C’est pour ça que j’ai choisi celui de DavZero qui le faisait explicitement. Et même d’après ton screenshot, je ne suis pas sûr que ce soit le but de ces commandes. A mon avis, le plugin officiel permet la gestion d’une seule boucle thermomètre – thermostat par pièce. Et ce thermostat peut être un thermostat d’ambiance ou une vanne thermostatique (ou un fil pilote). Mais il faut que plusieurs thermostats « virtuels » commandent un seul contacteur. Avec le manager du plugin que j’utilise, c’est possible. Et en plus, on peut tout couper en une seule commande, pour le mode vacances ou absence…

      Pour les vannes Devolo, je les utilise en effet exactement comme des vannes Danfoss (d’ailleurs, c’en sont :)), qui renvoient en plus la mesure de température ambiante. Du coup, pas besoin de sonde de température en plus. Et même si la température est mesurée au niveau du radiateur, je te confirme que ça marche assez bien…

      Cedric

  13. Non effectivement tu as raison, le plugin officiel permet à chaque thermostat d’interagir indépendamment des autres sur la chaudière et du coup de couper la chaudière quand une pièce est arrivé à température désirée. Le problème comme tu le mentionnes est que du coup les autres pièces ne chauffent plus, en somme cela fonctionne comme un thermostat classique en dehors du faite qu’un scénario permet de pallier à cela si avant de couper la chaudière on vérifie que toutes les pièces sont arrivées à température désirée.
    => Travail un peu lourd surtout si un plugin permet de le faire à la place, mais je n’avais pas envie d’investir dans un plugin pour ne pas l’utiliser (tu m’as convaincu de son utilité).

    Pour les vannes Devolo, j’avais lu dans un article (je ne retrouve plus où), que Devolo ne proposait pas de mode d’emploi et que pour l’instant on avait pas encore obtenu de Devolo la commande qui permettait de recevoir la température de « la pièce » (en somme : en dehors de payer plus cher c’était exactement comme les vannes Danfoss (ce qui est le cas) mais avec la marque Devolo dessus). Ta réponse me fait plaisir pcq effectivement je n’ai pas des pièces de 120m² et donc la température près du radiateur me suffira tant qu’il arrive à Jeedom ;)

    Un tout grand merci pour tes réponses, comme d’hab très instructives !

    JC

    • Bonjour Nicolas,
      Oui, pas de problème. Il suffit de l’inclure, comme un périphérique ZWave normal, et il apparaît. La seule chose, c’est que comme ces vannes ne sont pas (encore) reconnues officiellement par Jeedom, il n’y a pas de belle photo du périphérique, il y a juste le symbole vert ZWave comme logo. Et comme je le disais précédemment, il y a une série de commandes (infos et actions) qui se retrouvent dans la liste des commandes. Il suffit d’aller effacer toutes celles qui ne t’intéressent pas, et/ou de renommer celles dont tu as besoin. Perso, j’ai juste gardé le réglage, la consigne, la température mesurée et la batterie.
      Cedric

  14. Bonjour,
    je suis intéressé par votre installation, puisque je suis dans le même cas de figure, un poêle à granulés qui déséquilibre le système de chauffage.
    En vous lisant vous confirmez donc que les têtes dévolo sont compatible avec jeedom et remontent la température à la box jeedom ?
    Cordialement

    • Bonjour,
      Oui oui, aucun problème. Il faut juste un peu nettoyer les commandes. Il y en a une quinzaine qui apparaissent (dont la température), et donc pour ne pas trop charger et compliquer, il faut idéalement supprimer tout ce qui ne sert pas. Perso, j’ai juste gardé le réglage, la consigne, la température mesurée et le niveau de la batterie.
      Attention toutefois, la température est mesurée dans la vanne, donc à proximité du radiateur. Je pense que c’est pour ça que Danfoss ne remonte pas cette valeur qui n’est donc pas significative de la mesure de température dans la pièce, en tous cas en théorie. Dans la pratique, je dois dire que je suis agéablement surpris que cela ne fluctue pas trop…
      Cedric

  15. Bonjour

    Serait-il possible d’avoir une photo de votre configuration jeedom pour les commandes de la vanne devolo ?
    Je n’ai pas de commande pour configurer la température de créer automatiquement lors de l’inclusion.

    Cordialement

  16. Bonjour,
    Ton article est très intéressant, mais j’ai une petite question.
    Je te cite :
    « Chaque enfant a la possibilité d’allumer le chauffage de sa chambre individuellement, sans chauffer toute la maison inutilement. Et les salles de bain/douche ne sont chauffées que quand c’est nécessaire. Si une des pièces demande une consigne supérieure à la température mesurée, la chaudière s’allume et ne chauffe donc que cette pièce. »
    Donc je comprend que tu as également des vannes thermostatiques connectées au niveau des pièces de vie, là où tu as ton thermostat (tu ne le précise pas). Sinon quand tu demande a chauffé dans une chambre par exemple ça chauffe également dans la pièce de vie. Exact ou je loupe quelque chose ?
    Merci pour tes précisions.

    • Bonjour,
      Tu as tout à fait raison. Au début, j’avais laissé des vannes standards au rez-de-chaussée (pièce gérée par le thermostat). Mais comme tu le dis, lorsqu’une chambre demandait à la chaudière de s’allumer, les radiateurs du rez-de-chaussée étaient aussi alimentés. J’ai donc dû installer des vannes connectées (Danfoss LC13) sur ces radiateurs. En plus, j’ai fait un petit scénario dans Jeedom qui vérifie si la valeur de consigne d’une des vannes ou du thermostat est changée manuellement. Si oui, la nouvelle consigne est envoyée à toutes les vannes du rez-de-chaussée. Ca permet de régler une consigne manuellement sur le thermostat (ou une vanne), et que tout soit synchronisé. En effet, quand on est à la maison, tout le monde trouve ça plus facile de changer la valeur du thermostat, plutôt que de dégainer son smartphone ou d’allumer la tablette centrale (et certainement la femme de ménage ;)).
      Déso si je n’avais pas été clair…
      Cedric

  17. Merci pour ces précision.
    Je suis a la recherche d’un thermostat z-wave qui ferait la même chose que dans ton installation, mais qui inclus le contacteur comme le SRT323, mais au niveau du design il ne me plait pas. J’aurais préféré le design d’un SCS317. Si tu as une idée je suis preneur.

  18. Bonsoir pourrait tu me contacter par email, car jai une configuration un peut similaire a toi et je voudrais avoir des infos par rapport à l’utilisation que je voudrais et personne arrive a me renseigner.
    Merci

  19. Denis SCHOELENS le

    Salut
    Très bon article, c’est justement ce que je cherche à faire!
    Au niveau consommation de gaz, tu as constaté une baisse de l’ordre de combien? (pour voir au niveau de la rentabilité).
    Merci!

  20. Bonsoir Cédric,

    Je compte mettre en oeuvre une installation similaire.

    Après plus d’un an d’utilisation, as-tu fait évoluer ton installation ? As-tu fait des ajustements ?

    Merci d’avance de ton retour.

    Laurent

    • Bonsoir Laurent,

      Pas vraiment… ça fonctionne très bien comme ça… J’ai juste affiné les réglages et les prises de température (en doublant les capteurs avec des Xiaomi à 5€), ainsi que les horaires (agendas).
      La seule “surprise” que j’a eue, c’est la grosse conso de pile des vannes Danfoss et Devolo. Je les ai remplacées par des AA rechargeables, mais je dois les recharger tous les 4-6 mois! Après, ce n’est pas la fin du monde…
      DavZero (le créateur du plugin) serait en train d’automatiser le retour des consignes des vannes vers Jeedom, ce qui simplifiera les scénarios.

      À+.

      Cedric

      • Bonjour à tous.
        J’ai commencé à tout acheter pour monter ma domotique. J’ai profité d’une grosse promo sur les vannes Popp pour m’équiper (46€).
        J’hésite encore sur mon thermostat. Actuellement j’ai un thermostat filaire et je n’arrive pas à me décider sur un modèle. Des retours de votre part? Merci!

      • Bonsoir Cédric,

        Merci de ta réponse.

        J’ai cru comprendre que pour que le PID de la tête fonctionne correctement, il fallait que la chaudière fonctionne tout le temps afin que la têtes ait de l’eau chaude à disposition tout le temps. Qu’en penses-tu?

        Cordialement,

        Laurent

  21. Réponse à la question de Denis sur le thermostat:

    Dans cette configuration, le thermostat n’est pas nécessaire. Le plugin est prévu pour faire des thermostats virtuels indépendants. D’ailleurs, si je ne me trompe pas, DavZero n’a pas de thermostat central dans son installation.
    Personnellement, j’en ai installé un pour 2 raisons: backup de mon chauffage en cas de crash de l’installation domotique, et pour le WAF (ma femme préfère aller tapoter sur le thermostat d’ambiance pour augmenter la température du salon, plutôt que de dégainer son téléphone).
    Quant au choix, je te conseillerais de toute façon un modèle qui renvoie un retour d’état, par exemple en ZWave. Dans mon installation, j’ai mis un SCS311/ SSR303 pour une question de coût, mais ce n’est certainement pas le meilleur modèle sur le marché. Pour moi, il a l’avantage de communiquer avec son contacteur en Zwave, en connexion directe. Cela permet de continuer à le commander, même si le réseau ZWave est crashé. Par contre, il affiche en grand la valeur de consigne et en (tout) petit la mesure de température. J’aurais préféré le contraire…
    Il y a des modèles sur la boutique de M&D, et à priori, le MCOHome a l’air sympa (mais je ne connais pas!).

    A+.

    Cedric

  22. Bon, 3em tentative pour répondre, à chaque fois le message disparait quand je valide…

    J’ai donc bien compris ton système, et je compte faire plus ou moins la même chose.
    Maintenant j’hésite entre les différents modèles :
    – SECURE SSR303 (juste un contacteur Zwave au final)
    – SECURE SRT323 (au même prix que le modèle ci dessus sur un certain site, il n’y a donc pas photo)
    – MCOHOME (plus beau… mais plus cher. Par contre a t-il un contacteur?)
    – THERMOFLOOR (idem)

    Il faut que je prenne le temps de démonter mon thermostat actuel, mais quelqu’un peut-il me dire ce qu’est un contacteur sec? En gros c’est juste un (ou deux?) fil pilote vers la chaudière?

    • En fait, il existe 2 modèles de thermostats, dépendant du type de chaudière dont tu disposes. Soit à « contact sec », soit proportionnel.

      Si c’est à contact sec, c’est juste un contacteur (relais) on/off. En fonction de la température mesure dans la pièce, il enclenche ou non le circulateur de ta chaudière. C’est la majorité des systèmes. Ils peuvent être en 12V, 24V, ou en 220V, et peuvent être NO (normalement ouvert) ou NF (normalement fermé). Pour cette raison, ils disposent le plus souvent de 3 bornes, pour s’adapter à ton installation. Ils peuvent aussi être filaire (les fils arrivent de ta chaudière à ton thermostat), ou sans fil (le contacteur est connecté à ta chaudière, et le thermostat communique en sans fil avec le contacteur).

      Si c’est proportionnel, le thermostat est en général de la marque de ta chaudière, et permet en plus à la chaudière de chauffer plus fort ou moins fort en fonction de la demande. C’est le cas de chaudières Junkers par exemple. Ce système est le plus performant et économique, mais te bloque dans l’utilisation de thermostats du marché. La communication se fait alors généralement avec 3 fils, et est en « BUS », donc digitale. Il existe parfois des modifs à faire sur la chaudière (pontage) pour utiliser un thermostat classique, mais tu perds en efficacité.

      Et pour en revenir au choix, juste un SSR303 est OK dans l’installation (mais peut être changé aussi un « simple » contacteur ZWave Fibaro ou Qubino), mais tu perds alors la fonction de backup et de commande directe à partir du thermostat. Le SRT323 est le plus documenté sur plein de sites de domotique et semble très bien fonctionner, avec retour instantané de la valeur de consigne. Je pense qu’avec celui-là, tu n’auras aucun problème. Je ne l’ai personnellement pas choisi parce que je trouve son look trop archaïque et vieillot. Ça ne colle pas avec le reste de l’installation :)… Le SCS311 ou SCS317 que j’ai chois ne renvoie pas immédiatement sa valeur de consigne au réseau ZWave. J’ai donc dû implémenter un petit scénario avec un cron de 1 minute, pour « lire » l’info sur le thermostat.

      J’espère que ça t’aidera à y voir plus clair!

      A+.

      Cedric

  23. Bonjour à tous,
    Je rénove actuellement une fermette dans le nord, de l’autre coté du mur, au pays des marcheurs blanc (Belgique) :-)
    J’ai un poêle à pellet hydro ainsi que un ballon tampon de 600 L(200L ECS et 400 L chauffage). Derrière ça j’ai deux circuit de chauffage : –
    – un pour l’étage avec 5 radiateurs équipé de vanne Devolo
    – un pour le rez avec 4 radiateurs et deux yeux fibaro qui me ramènent la température.

    Mon projet :

    Je compte mettre deux circulateurs, un sur chaque circuit de chauffage, ces circulateurs seront actionné si un des capteurs de température (devolo ou fibaro) détecte une température trop basse. Je pomperais alors dans mes 400L litre d’eau chauffée par mon poêle pellet hydro. Deux sondes DS18b20 sur un fibaro universal sensor me renverrons les température des 200L d’ecs et des 400L de réserve de chauffage.
    En fonction de cette température, le poêle sera allumer ou éteint.
    Les arrêts et démarrage régulier d’un poêle pellet étant déconseiller, celui si tournera au minimum.

    En gros est ce que cela tient la route ou est ce que je vais droit dans le mur ?

    Merci d’avance pour vos infos

  24. Bonjour,

    A priori, ça me semble tenir la route, mais j’ai quand-même plusieurs remarques/conseils (après, je ne suis pas chauffagiste ;)):
    – Je recommande l’utilisation de circulateurs électroniques. La différence de prix n’est pas énorme, et leur vitesse est variable en fonction de la demande du circuit. Si les vannes thermostatiques sont ouvertes, il tourneront vite, sinon, ils ralentiront. Ça permet aussi de ne pas mettre de circuit ou de vanne de délestage.
    – Dans ton cas, je me demande pourquoi mettre 2 circulateurs. Si tu utilises des vannes Devolo à l’étage, tu peux ne mettre qu’un seul circulateur, et jouer sur l’ouverture et la fermeture des vannes avec ton système domotique. 2 circulateurs peuvent être utiles si tu n’utilises que des vannes mécaniques.
    – D’expérience, je sais que mettre 2 circulateurs dans un circuit de chauffage n’est pas toujours idéal si on ne prend pas de précautions. En effet, les circulateurs ne sont pas équipés d’anti-retour, et donc si un seul est alimenté, il risque de pomper sur l’autre circuit dans le sens inverse. Ça crée une remontée d’eau chaude par le bas dans les radiateurs non alimentés.
    – Utiliser les yeux Fibaro comme unique mesure de température va t’apporter des soucis de stabilité de température (je l’ai eu chez moi). Il semble que leur refresh n’est pas optimal malgré le paramétrage, et il m’est arrivé plusieurs fois que la mesure n’ait pas été mise à jour depuis plusieurs minutes ou même heures. Donc utiliser cette valeur pour ajuster la consigne de ton chauffage est risqué. Le plus stable et bon marché que j’ai trouvé, c’est de rajouter des capteurs de température Xiaomi en Zigbee, ou des type Oregon en RFX433.

    A+.

    Cedric

Laisser un commentaire

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !