En avant première: Test du Karotz !

9

Grâce à Planète Domotique, j’ai pu tester durant quelques jours le Karotz, en avant première, puisque sa sortie est prévue pour le 25 avril.

Certaines fonctions étaient encore en beta, mais cela permet déjà d’avoir un bon aperçu pour ceux qui l’attendent avec impatience :p

Pour ceux qui ne connaissent pas le Karotz, un petit cours d’histoire s’impose.  En 2005, Olivier Mével, Christophe Rebours, Rafi Haladjian, et Sylvain Huet ont créé un objet communicant représentant un lapin, qui s’appellera Nabaztag. Il sera distribué par la société française Violet. Relié à internet via le wifi, le Nabaztag dispose de diverses applications, permettant au lapin de lire les flux RSS grâce à sa synthèse vocale, de donner l’état de la météo grâce à ses leds de couleur, ou encore de recevoir un message de ses amis (texte, ou musique, lus directement depuis internet).

 

 

Quelques années plus tard, en 2007, une nouvelle génération voit le jour: le Nabaztag:Tag. Très proche de la première génération, ce nouveau modèle dispose sur son ventre d’un lecteur RFID, qui permet d’imaginer de nouvelles applications: lire la météo au passage d’un « Ztamp » (sorte de petit timbre renfermant une puce RFID), ou même lire une histoire en passant un livre adéquat devant le lapin (quelques livres étaient sortis en collaboration avec Gallimard Jeunesse):

 

Le Nabaztag:Tag

 

Doté d’une API, le Nabaztag fut également utilisé dans certaines applications domotiques, comme par exemple avec la Zibase, qui permet de passer des messages directement au lapin (si une température descend trop bas, le lapin peut par exemple vous prévenir). Une communauté plutôt conséquente s’était formée autour de ce petit lapin, donnant lieu à quelques développements sympas.

Mais suite à des problèmes économiques, la technologie Nabaztag fut rachetée par la société Mindscape en 2009, qui après quelques modifications, a donné naissance à une troisième génération de lapin, nommé cette fois ci Karotz.

Nous allons donc découvrir aujourd’hui cette nouvelle version tant attendue.

 

I. Déballage

 

L’emballage fait plutot « chic »:

 

 

et présente à l’arrière les fonctions et le contenu du Karotz:

 

 

On trouve donc le Karotz, bien sûr, ses deux oreilles, une alimentation , un cable Usb, un manuel d’utilisation, et deux Flatnanoz, qui sont deux lapins « plats » renfermant une puce RFID,  personnalisables à l’aide de petites pastilles représentant diverses choses, comme la météo, la circulation, etc…:

 

 

Notre Karotz a meilleure mine une fois ses oreilles mises en place (très simplement, car maintenues pas de petits aimants).

 

 

On peut voir sur le devant, tout en bas, un petit point noir, qui est en fait la webcam, l’une des nouveautés de ce modèle. Très discret :D

Le lecteur RFID, lui, est  caché à la place du nez, pour « renifler » les puces RFID.

 

 

Chose à noter: le Karotz ne dispose plus que d’une seule grosse Led en son centre, alors que les versions précédentes en avaient trois, plus une sur le dessous, qui clignotait tout doucement comme pour dire que le lapin était « en vie ».

A l’arrière, on trouve un petit haut parleur, et une molette pour régler le volume. Juste en dessous, une prise Usb, qui servira pour quelques accessoires (comme l’adaptateur Usb ethernet), ou encore brancher une clé Usb pour lire la musique qu’elle contient.

 

 

Sur le dessus, un bouton est disponible pour activer la reconnaissance vocale (via le petit micro juste à côté) ou encore pour stopper une application en cours.

La partie qui a certainement le plus évolué « visuellement » est le dessous ! En effet, on y trouve maintenant:

  • une petite roulette servant à régler l’angle de vue de la webcam (en haut à droite sur la photo)
  • un connecteur, qui servira à recharger et communiquer avec le Karotz quand il sera posé sur certains accessoires, comme la station musicale, par exemple
  • le connecteur d’alimentation, sur une petite trappe qui peut s’enlever

 

Cette petite trappe donne en fait accès à un emplacement où pourra venir se loger une batterie (vendue en option une vingtaine d’euro), ce qui permettra au Karotz d’être totalement autonome durant environ deux heures:

 

 

Il est à noter que de nombreux accessoires sont prévus, comme l’adaptateur Usb Ethernet, pour ceux qui préfèrent une liaison filaire:

 

 

ou encore la station musicale, qui permettra de vraiment profiter de sa musique:

 

 

Des « robes », des oreilles de différentes couleurs, des stickers, etc… seront de la partie pour personnaliser le Karotz selon ses envies !

Et bien sûr les Nano (miniatures du Karotz renfermant des puces RFID) pour déclencher les actions qu’on souhaite:

 

II. Installation

 

La première installation sera très simple, et, chose qui en réjouira beaucoup, le programme d’installation est disponible aussi bien sur Windows, que sur Mac OS ou encore Linux. Il suffira de se rendre sur le site Karotz pour télécharger la version adaptée à son système d’exploitation. L’ordinateur ne sera nécessaire que pour la configuration du Wifi, le Karotz étant ensuite autonome.

 

 

Le Karotz nous guide à travers toutes les étapes de l’installation.

 

 

 

 

Lorsque le programme d’installation le demande, il faut connecter le Karotz à l’ordinateur à l’aide du cable Usb fourni:

 

 

Une fois les drivers installés pour reconnaitre le Karotz, le programme d’installation tente de communiquer avec le lapin:

 

 

Et affiche les réseaux wifi découverts par le Karotz:

 

 

Il n’y a alors plus qu’à indiquer la clé de sécurité de son réseau wifi.

Une fois cela fait, le Karotz tente de se connecter à internet. Il est possible qu’il se mette à clignoter orange: cela signifie qu’il effectue une mise à jour, il ne faut surtout pas l’éteindre pendant ce temps !

Une fois mis à jour et correctement démarré, le Karotz devrait clignoter en vert.

Voilà, l’installation est terminée !

 

III. Utilisation

 

Maintenant que Karotz est relié à internet et qu’il clignote vert, c’est bien joli, mais il ne fait pas grand chose ! Pour cela, il faut lui installer des applications.

L’utilisation est relativement simple, tout se faisant via l’interface web. Une fois loggué sur son compte à l’aide des identifiants créés à l’installation du Karotz, on accède à la liste de ses appareils (en haut) et applications installées (en bas):

 

 

En se rendant sur l’onglet « Objets », on accède au paramétrage de ses Flatnanoz et Nanoztags:

 

 

Pour ajouter un Flatnanoz ou Nanoztag, il suffit de le passer devant le museau du lapin: s’il ne le connait pas, il l’ajoutera à cette interface, pour qu’il puisse ensuite être configuré. On peut ensuite donner un nom au Flatnanoz ou Nanoztag:

 

 

De nombreuses applications sont disponibles, de la lecture de flux RSS, à l’écoute de webradios, en passant par le réveil ou encore l’horoscope.

 

 

Le principe est très souvent le même. Sur la page des applications, on sélectionne l’application qui nous intéresse, on obtient alors une description complète de celle ci:

 

 

On l’installe, en cliquant simplement sur le bouton « Installer », puis on peut ensuite la configurer:

 

 

On donne tout d’abord un nom au profil. Ce nom sera utilisé pour les commandes vocales. Par exemple pour la météo, si j’appelle ce profil « Orléans », il me suffira d’appuyer sur la tête du Karotz, et de prononcer « Météo Orléans » pour qu’il me donne la météo.

Ensuite, quelques paramètres peuvent être à compléter, comme l’adresse d’un flux RSS, d’une web radio, ou ici la ville pour laquelle on souhaite obtenir la météo.

Enfin, on détermine comment l’application doit être lancée. Quatre modes de déclenchement sont possibles:

  • via la synthèse vocale, comme expliqué précédemment (appui sur le bouton de la tête, puis prononciation du mot magique ;-)
  • via un Nano, en le passant devant le nez du lapin: il suffit ici d’indiquer à quel Nano associer cette action
  • aléatoirement: de temps en temps, le Karotz donnera la météo, sans rien lui demander. On peut ici régler la fréquence des annonces, allant d’une minute à 3h.
  • enfin, on peut déterminer un calendrier (jour et heure) précis pour son déclenchement

Pour l’application « Le Monde », aucun paramètre à renseigner. Je l’ai configuré ici pour lire les dernières informations en provenance du Monde quand je passe le Nano appelé « Green-3 ».

 

 

Ici, j’utilise l’application RSS, et j’indique le flux RSS de mon blog préféré, pour que le Karotz me lise les dernières nouvelles chaque soir de la semaine à 19h:

 

 

Ceux qui ont déjà joué avec un Nabaztag retrouveront de nombreuses applications déjà connues. Mais on en trouve quelques nouvelles, un peu originales, comme « Stories and Song », qui permet d’enregistrer soit même, via son micro sur son ordinateur, une histoire ou une chanson, qui sera diffusée par le Karotz au passage d’un Nano ou à une heure précise. Pratique par exemple pour raconter une histoire à ses enfants le jour où on rentre tard:

 

 

En cliquant sur l’onglet Messages, il est possible d’envoyer un message à son Karotz, ou à celui d’un ami. Le message sera lu dans les secondes qui suivent par la synthèse vocale du Karotz:

 

 

Contrairement au Nabaztag, on ne dispose plus ici que d’une seule voix. Un peu plus claire que celle du Nabaztag, mais un peu moins « fun », le Nabaztag ayant à l’époque des intonations plutot amusantes. Mais certains trouveront surement cette voix beaucoup plus compréhensive.

Voilà à peu près tout concernant l’interface web. L’interface est claire, agréable à utiliser, et on s’y retrouve facilement dans les catégories d’applications. Il y a déjà du choix parmi celles ci, mais de nombreuses autres applications verront certainement le jour très rapidement, développées soit par Mindscape, soit par la communauté très active du Karotz (héritée du Nabaztag en grande partie).

 

 

Et si vous ne l’avez pas remarqué, une partie applications payantes est prévue. On peut donc s’attendre à quelques applications à valeur ajoutée. A suivre !

Par contre, je n’ai pas trouvé s’il était possible d’accéder à la caméra du Karotz via l’interface Web. Je n’ai peut être pas trouvé, ou c’est une possibilité qui arrivera plus tard, la version ici étant encore, pour rappel, en beta.

Une autre nouveauté est la sortie d’une application iPhone gratuite, Karotz Controller, vraiment bien faite.

 

 

Une fois ses identifiants renseignés, on accède à l’interface principale:

 

 

A partir ce là, on peut consulter la webcam du lapin, dont la qualité n’est pas mauvaise du tout:

 

 

On peut bien sûr envoyer un message qui sera diffusé par le lapin:

 

 

Choisir la couleur de la Led, et même modifier la position des oreilles:

 

 

Et enfin écouter de la musique, qu’elle soit sur une clé Usb connectée au lapin:

 

 

 

ou qu’il s’agisse d’une web radio:

 

 

Bref, une application vraiment complète, et agréable à utiliser, en local chez soit ou même à distance via la 3G !

Etant donné qu’une API va être ouverte, pour que les gens puissent développer leurs applications, et quand on voit la qualité de cette application iPhone, cela laisse espérer des choses vraiment sympa à l’avenir !

 

 

Pour finir, une petite vidéo rapide pour le voir en action:

 

IV. Conclusion

 

Voici un petit animal de compagnie bien sympathique :D Toutefois, ayant possédé le premier modèle il y a quelques années, et ayant fait partie de la communauté très active des Nabaztags, certains points peuvent « agacer »

  • d’une part, l’une des demandes depuis la toute première version était la possibilité d’avoir une prise jack à l’arrière du lapin, afin de le relier à un système d’enceintes correct. Malheureusement, toujours pas de prise jack, et malgré un haut parleur dans le dos et une molette permettant de régler le volume, ce dernier reste bien trop faible à mon gout: dans mon séjour, avec la TV allumée et deux personnes discutant tranquillement, sans plus de bruit que cela, les annonces vocales du Karotz passent totalement inapercues :/ L’écoute de musique sera tout juste bonne à de la musique d’ambiance ! Si on veut profiter d’un vrai son, il faudra opter pour la station musicale, qui devrait être dispo d’ici septembre, pour une centaine d’euros :( Mais bon, tout n’est pas tout noir tout de même, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes de chez Mindscape lors du salon Innorobo à Lyon, et des choses sont à l’étude: la possibilité d’augmenter encore un peu le son du haut parleur sans le saturer, la sortie d’une petite station plus petite et moins chère que la station musicale, ou encore la possibilité de brancher un adaptateur Usb jack (dans le style des cartes son Usb externes)
  • d’autre part, le prix, qui reste élevé comparé aux versions précédentes: 199€ tout de même ! Des nanos à 5 et 10€ pièce (pour une puce RFID passive !), une station musicale à 100€ pour « combler » les lacunes musicales du lapin, une batterie optionnelle à 20€, l’addition peut vite être salée :/ Ce Karotz est certes très attirant, mais au vu des applications existantes, qui n’ont pour le moment rien de révolutionnaires par rapport à ce que nous connaissions, le tarif reste à mon avis trop élevé.

Ce qui fera la différence: l’ouverture de l’API, et le développement d’applications vraiment sympas et originales. C’est à mon avis cela qui donnera de la valeur ajoutée au Karotz, et qui justifiera la dépense. On parle déjà de pouvoir contrôler sa Zibase en passant un Nano devant le Karotz, cela semble donc plutot bien se présenter. Pour ma part, je ne suis pour le moment pas convaincu, mais je suivrai les développements de près. Je changerai peut être d’avis dans les mois à venir selon les applications qui sortiront. Une affaire à suivre, donc !

Partager

Laisser un commentaire

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !