Test du Raspberry Pi B+, amélioration du célèbre RPI

5

Raspberry Pi B+

32
Raspberry Pi B+
9.25

Qualité

9/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        10/10

          Pour

          • 4 ports Usb
          • meilleure qualité audio
          • utilisation d'une micro SD

          Contre

          • Pas de changement de puissance

          Comme je vous en ai parlé rapidement il y a quelques jours, un nouveau modèle de Raspberry Pi est sorti. Il ne s’agit pas en soit d’une révolution, ni d’une version 2, il s’agit plutot d’une évolution de ce mini ordinateur qui a remporté tant de succès à travers le monde.

          D’ailleurs, au niveau des performances, rien n’a bougé, ce modèle B+ utilise toujours le même processeur BCM2835 que le modèle B, et a toujours 512 Mo de RAM « seulement ». Même si on aurait aimé gagner un peu en puissance, ce processeur est déjà suffisant pour gérer pas mal de choses, comme on a déjà pu le voir dans nos tuto pour en faire une squeezebox, une box domotique, ou encore un pc media center tournant sous XBMC. Dans ce dernier cas c’est d’ailleurs surtout la puce vidéo qui travaille, et elle fait parfaitement son travail pour lire des films en haute définition sans broncher.

          Mais qu’apporte donc ce nouveau modèle ?

          Au niveau du packaging, rien ne change, un petit « + » apparait simplement à côté du nom:

           

          raspberry_pi_b_plus_1

           

          C’est au déballage de la carte que le changement se voit. Même si la carte a exactement les mêmes dimensions, on remarque immédiatement des changements au niveau de la connectique.

           

          raspberry_pi_b_plus_2

          Le Raspberry B+ à gauche, et l’ancien B à droite

           

          Le plus flagrant est sans doute l’apparition de deux nouveaux ports Usb, passant son nombre ainsi à 4:

           

          raspberry_pi_b_plus_3

          Le Raspberry B+ à gauche, et l’ancien B à droite

           

          Les deux ports de l’ancien modèle étaient trop limités, puisqu’après avoir branché un clavier et une souris, il fallait utiliser un hub pour brancher d’autres périphériques. C’était notamment contraignant dans le cas d’une box domotique, par exemple pour en faire une Zibase Mini et y connecter les différents dongles Usb pour piloter différentes technologies. C’est donc une très bonne nouvelle. A relativiser tout de même, car comme on peut le voir, les 4 ports sont très serrés, il sera donc impossible d’y brancher 4 dongles Usb côté à côté, il faudra insérer une rallonge Usb pour les déporter.

           

          raspberry_pi_b_plus_4

           

          L’autre changement flagrant est la disparition du connecteur vidéo RCA (jaune). Il est toujours disponible, mais via le connecteur jack, les deux ont été fusionnés. Le port HDMI, lui, reste toujours à sa place. Tant que nous parlons de l’audio vidéo, signalons que le circuit audio intègre une alimentation à faible bruit dédiée: c’était l’un de ses points faibles lors de notre guide pour en faire une Squeezebox, la qualité audio est donc maintenant améliorée (testé et approuvé, de nouveaux projets audio vont pouvoir voir le jour ;-)

           

          raspberry_pi_b_plus_5

           

          Là où se trouvait le connecteur vidéo RCA se trouvent maintenant des ports GPIO, qui passent de 26 à 40 broches, tout en conservant le même brochage pour les 26 premières pins que le modèle B. La plupart des cartes filles existantes devraient donc rester compatibles. Ces nouveaux ports GPIO permettront de réaliser des projets encore plus complexes (domotique, robotique, etc…).

           

          raspberry_pi_b_plus_6

           

          Le nouveau brochage est le suivant:

           

          GPIO

           

          Enfin, modification qui me plait beaucoup personnellement, le passage de la carte SD à la micro SD:

           

          raspberry_pi_b_plus_7

          Le Raspberry B+ à gauche, et l’ancien B à droite

           

          Cette carte SD qui dépassait était un vrai problème, notamment quand le Raspberry pi était au contact des enfants, comme le media center que je leur ai fait pour leur coin TV :p

          Avec l’utilisation d’une micro SD, tout est intégré, plus de risque d’arracher la carte par « erreur » :D

           

          raspberry_pi_b_plus_12

          Le Raspberry B+ à gauche, et l’ancien B à droite

           

          Forcément, qui dit nouvelle connectique dit changement de boitier. Même si la carte conserve les mêmes dimensions, les ouvertures ne sont plus correctes, notamment pour les ports Usb.

          J’ai donc également recu un nouveau boitier, avec toutes les ouvertures nécessaires (disponible pour moins de 7€):

           

          raspberry_pi_b_plus_9

           

          raspberry_pi_b_plus_10

           

          Pratique, il pourra même se fixer à un mur si besoin:

           

          raspberry_pi_b_plus_11

           

          Le Raspberry Pi B+ y trouve parfaitement sa place:

           

          raspberry_pi_b_plus_13

           

          Ce qui nous donne un petit ordinateur très sympa:

           

          raspberry_pi_b_plus_15

          raspberry_pi_b_plus_17

           

          Enfin, pour l’installation, plus besoin de se compliquer la vie avec une carte à flasher: une micro carte SD toute prête est disponible (8Go au prix de 9€), avec la distribution Noobs, dont on avait déjà parlé ici:

           

          raspberry_pi_b_plus_8

           

          Il suffit d’insérer la micro SD dans le Raspberry Pi B+, de le brancher à un écran, clavier, souris, au réseau ethernet, puis à une prise électrique pour qu’il démarre. On arrive alors directement sur un écran vous permettant de choisir le système d’exploitation à installer parmi 8 possibilités:

           

          raspberry_pi_b_plus_18

           

          raspberry_pi_b_plus_19

           

           

          On sélectionne le système, on lance l’installation, et on attend que le système redémarre avec un OS tout prêt. L’utilisation du Raspberry Pi devient vraiment très simple !

          Je ne vais pas revenir sur le détail des systèmes et l’utilisation du RPI, nous en avons déjà parlé à de nombreuses reprises, et rien ne change à ce niveau.

          Comme je le disais en introduction, ce nouveau modèle ne va pas révolutionner ce qui existait déjà, mais vient améliorer quelques petits « défauts » du premier modèle. Des améliorations qui seront les bienvenues, d’autant plus que ce modèle B+ vient remplacer son grand frère, et se positionne toujours au même tarif ! Disponible à 32€ chez Farnell.

          Ces nouveautés devraient donc également se ressentir prochainement sur des projets commerciaux, comme la box Hometroler Zee qui s’appuyait secrètement sur un Raspberry Pi ;-)

          Partager

          5 commentaires

          1. Sébastien Joly le

            Bonjour Cédric,
            La consommation à 600mA en fait un meilleur candidat au solution d’alimentation solaire.
            De plus, il y a une grosse difference pour l’avenir des schields 40 pins car cela introduit la nouvelle norme HAT. Si tu t’intéresse un peu à cet aspect, cela changera grandement les choses…

          2. Bonjour Cédric,

            Tu confirmes l’amélioration de la qualité sur la sortie audio analogique? Car j’ai lu sur le forum de piCoPlayer (un équivalent de squeezelite) que la qualité n’était pas encore là…

            Merci

          Laisser une réponse

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !