Buttkicker: vos films vont vous secouer !

2

Butticker

399
Butticker
8.75

Qualité

10/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      8/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Solide
          • Facile à installer
          • Vraiment bluffant !

          Contre

          • Quelques branchements à faire...

          Comme vous le savez, mon autre passion, en plus de la domotique, est le Home Cinéma (voir mes articles sur le PC Media Center et l’installation de mes enceintes Alcyone, par exemple).

          Début janvier, j’ai reçu un email du site Son-Video.com annoncant la sortie d’un nouveau produit, capable de faire vibrer son canapé et de se passer d’un caisson de basses. Cet email a éveillé ma curiosité, et j’ai donc demandé à Son-Video.com s’il était possible de tester ce nouveau produit, demande qu’ils ont gentiment acceptée.

          Je vous présente donc aujourd’hui ce produit, inhabituel et plutôt surprenant.

          I. Déballage / Installation

          L’emballage commence à expliquer  le principe et le positionnement du Buttkicker.

          Comme il s’agit d’un kit, le carton en contient plusieurs pour les différentes parties de l’installation. On trouve donc un carton pour le support plat du Buttkicker, le Buttkicker lui même, et un autre carton pour l’amplificateur du vibreur.

          Comme ce produit est directement importé par Son-Video.com, le livret explicatif est en anglais. Mais rassurez vous, les schémas sont suffisamment clairs pour installer le tout simplement.

          Commençons donc à déballer tout ca :D

          On trouve dans le premier carton le support plat du Buttkicker. Ce support viendra se placer sous l’un des pieds du canapé. Mesurant environ 2 cm d’épaisseur, 5 tampons en caoutchouc sont fournis afin de les placer sous les autres pieds du canapé, de façon à remettre celui ci de niveau. Mais leur rôle ne s’arrête pas là, puisqu’ils empêcheront également les vibrations de se répercuter dans le sol. Des vis sont également fournies pour fixer ces tampons aux pieds du canapé. Pour mes tests je me suis contenté de les glisser en dessous, ce qui est suffisant étant donné le poids du canapé. Détail important: 5 tampons + le Buttkicker, cela permet « d’équiper » jusqu’à 6 pieds de canapé. Ca tombe bien, mon canapé d’angle en a 6 :D

          Voici maintenant le Buttkicker en lui même ! Rien à voir avec une enceinte ou un caisson de basse habituel ! La technologie employée ici est totalement différente, puisqu’il s’agit en fait d’un piston:

          Il s’agit de la même technologie utilisée par iMax, Disney, Universal Studio, de nombreux parcs d’attraction, etc… pour le rendu des films en 4D. Sans entretien, cette technologie est quasiment inusable. Et Buttkicker n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’ils en distribuent depuis une dizaine d’années.

          Le Buttkicker vient donc se monter sur son support à l’aide de quatre vis. Il n’y a plus qu’à le glisser sous l’un des pieds du canapé, de préférence vers le centre.

          Selon la structure du canapé, il pourra être possible de placer le Buttkicker à l’intérieur / en dessous du canapé, de façon à ce que l’installation soit totalement intégrée. Dans mon cas, s’agissant d’un canapé d’angle convertible, le tiroir du lit à l’intérieur m’empêche de le placer de cette façon.

          Il ne reste plus qu’à mettre en place l’amplificateur dédié au Buttkicker.

          Cet amplificateur de 300 watts sera branché directement sur la sortie Subwoofer de l’amplificateur Home Cinéma. Attention, toutefois, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez plus utiliser votre caisson de basses: un cable en Y est fourni afin de pouvoir connecter les deux simultanément.

          L’amplificateur est livré relativement complet:

          Nous trouvons bien sûr l’amplificateur et une petite télécommande permettant de régler le type d’ambiance (film, musique, ou jeu) et l’amplitude des vibrations. Mais nous trouvons également un support pour placer l’amplificateur à la verticale, et un kit émetteur / récepteur sans fil permettant la communication – sans fil, donc – entre l’amplificateur Home Cinéma et l’amplificateur du Buttkicker.

          Cet amplificateur peut être relié de deux façons.

          Soit en « filaire »: le Buttkicker est raccordé aux deux bornes de gauche, et l’ampli Home Cinéma sur l’entrée Line In de l’ampli livré avec le Buttkicker. Le cable servant à relier le Buttkicker à l’ampli mesurant environ 6m, cela est tout à fait possible pour aller jusqu’à l’arrière du canapé.

          Soit en sans fil. Dans ce cas, un émetteur est à raccorder sur l’ampli HC:

          Et un récepteur Usb est à brancher sur l’ampli du Buttkicker:

          Dans cette configuration, l’ampli et le Buttkicker peuvent être mis ensemble à l’arrière du canapé, ou en dessous de celui ci. L’installation nécessitera juste une alimentation électrique pour l’amplificateur.

          Pour ma part, j’ai opté pour l’installation filaire: cela n’a aucun impact sur la qualité, mais ne pouvant « cacher » l’installation sous le canapé, et ayant de jeunes enfants, j’ai bien peur que la clé Usb ne tienne pas longtemps sur l’ampli :(

          II. Utilisation du Buttkicker

          Afin de profiter au maximum du Buttkicker, capable de « descendre » jusqu’à 5hz, il est fortement conseillé de déclarer ses enceintes comme de grandes enceintes sur son ampli Home Cinéma.

          Je suis équipé chez moi d’un amplificateur Yamaha RX-V750, d’enceintes 5.1 Cabasse Alcyone, d’un ordinateur Home Cinéma, et d’un écran plasma 42″.

          Pour ce genre de produit, le mieux est encore de vous montrer en vidéo ce que cela peut donner. Malgré tout, l’opération n’est pas évidente, car il faudrait être dans le canapé pour ressentir tout l’effet du Buttkicker.

          Lors des tests, j’ai donc regardé différents extraits de films à « sensation ». Parmi eux, citons notamment le débarquement au début de « Il faut sauver le soldat Ryan », la première bataille de « Gladiator », l’explosion au début du film « Opération Espadon », ou encore  la bataille des champs de Pélennor du « Seigneur des Anneaux ».

          Je vous laisse découvrir cela:

          III. Conclusion

          J’étais vraiment dubitatif (sic !) à la lecture de la description du Buttkicker. Même lors de l’installation sur mon canapé, je me posais encore des questions sur la façon dont cela pouvait fonctionner. J’y croyais moyennement. Puis une fois assis dans mon canapé, et le film lancé: WOUAAAH ! C’est magique, impressionnant !

          La première fois, un éclair au début d’une bataille, dans le Seigneur des anneaux, m’a littéralement fait sauter du canapé: d’abord, je ne m’y attendais pas, et au niveau sonore, mon installation dégage déjà pas mal. Mais en plus, j’ai eu l’impression que la foudre était tombée sur mon canapé, étant donné la vibration ressentie dans celui ci ! Un grand coup de pied à l’arrière du canapé m’aurait fait moins d’effet ! Sur des scènes avec des explosions, des éclairs, etc… des sensations brèves mais intenses, l’effet est impressionnant.

          La scène suivante, le débarquement en Normandie: avant que les balles ne fusent de partout sur la plage, on se retrouve à patienter avec les soldats dans les embarcations. C’est comme si notre canapé se retrouvait embarqué dans l’un de ces bateaux, on sent vibrer le moteur du bateau dans tout le canapé ! Une fois débarqué sur la plage, on a presque peur pour sa vie et on est tenté de se cacher derrière le canapé :D

          Bref, les sensations sont plutôt incroyables. Amateur de cinéma, je conseillerai ce Buttkicker à tous, sans se priver:

          • si vous avez une salle dédiée ou une pièce où vous pouvez vraiment profiter du Home Cinéma, le Buttkicker est pour vous: en supplément d’un caisson de basses, l’immersion dans le film est totale, tant au niveau sonore qu’au niveau des sensations. Mon 42″ faisait petit par rapport à l’immersion sonore (sons et vibrations).
          • si vous n’avez pas de salle dédiée, mais un petit salon, et même si vous vivez en appartement: le Buttkicker est AUSSI pour vous ! Avec un caisson de basses, l’effet sonore est important, les basses pénètrent les murs, qui tremblent. Pour garder une bonne entente avec les voisins, un caisson de basses est plutôt déconseillé en appartement. Grâce à son mode de fonctionnement, le Buttkicker, tout en permettant de profiter des vibrations d’un subwoofer (et même plus, car il descend plus bas), permet de s’affranchir de ces inconvénients. D’une part, les basses sont transmises sous forme de vibrations, non sous forme de « bruit »; d’autre part, le canapé étant « découplé » du sol grâce aux patins en caoutchouc, les vibrations ne sont pas transmises au sol. Seul le canapé vibre, donc pas de problème avec les voisins.

          Pour ma part, je ne suis pas en appartement, j’ai un salon relativement confortable, équipé en Home Cinéma. Malgré cela, je ne peux pas profiter de mon installation comme je le souhaiterai, car j’ai de jeunes enfants, de 2 ans et demi et 1 an. Quand ils ne dorment pas, ces films leur font plutôt peur; quand ils dorment, bien sûr, il ne faut pas penser pouvoir faire « péter » le son. Du coup, mon installation Home Cinéma était un peu laissée de côté depuis deux ans. Et bien le Buttkicker m’a fait redécouvrir mon installation, et je peux de nouveau prendre plaisir à regarder un bon film. Seuls quelques petits réglages à effectuer:

          • déclarer sur son ampli HC  toutes ses enceintes comme des grandes enceintes (même si en réalité elles sont toutes petites comme mes Alcyones)
          • toujours sur son ampli HC, monter le son de la sortie Subwoofer par rapport aux autres enceintes. Chez moi, les enceintes à 1/3 et la sortie subwoofer aux 2/3 donne des résultats plutot bons
          • débrancher son caisson de basses (si si !)

          Avec ces réglages, le volume de mon ampli HC est maintenant réglé à -50, alors qu’avant je le mettais à -25 pour profiter du film. A ce niveau, j’entends parfaitement la bande son, les dialogues, etc… du film, sans déranger mes filles qui dorment juste au dessus du salon (malgré un plancher bois, on entend vraiment à peine le film qui se déroule en dessous). Mais avec le Buttkicker, je profite totalement des effets du films (explosions, coups de tonnerre, etc…) sans faire trembler les murs. Du coup, tout le monde est content !

          L’utilisation ne se limite bien sûr pas qu’aux films: les jeux vidéo pourront en profiter également (test sur Xbox 360 avec Forza Motorsport 3: on « sent » le macadam comme si on était en voiture :p), ainsi que l’écoute musicale (plutôt surprenante sur certains morceaux, mais on découvre la musique autrement).

          Il ne s’agissait au départ pour moi que d’un test: finalement j’ai adopté le Buttkicker, qui est resté installé dans mon salon :D Les sensations qu’il apporte font vraiment (re)découvrir ses films autrement.

          Si vous aussi vous souhaitez profiter du Buttkicker, ce n’est pas difficile, Son-Video.com est le seul importateur pour la France. Le produit venant tout juste d’être lancé, il est en ce moment à 399€ au lieu de 499€ (jusqu’au 15 mars). Certes, c’est une petite somme, mais pour les amateurs de Home Cinéma, ce n’est pas si énorme, et c’est surtout un complément indispensable à son installation !

          MISE A JOUR: Suite à plusieurs demandes, voici une petite vidéo d’un verre d’eau posé sur le canapé, afin d’apercevoir les vibrations du canapé. Le camescope était posé sur un trépied: lorsque le verre bouge, cela vient bien du canapé ! Car on peut voir les vibrations dans l’eau, mais également le verre se « lever » par moment.

          Partager

          2 commentaires

          1. Bonjour,

            J’ai acheté ce buttkicker récemment et de temps en temps il m’envoi des coup de piston sur un dialogues ou autres de façon intempestive. De quoi est ce que cela peut venir ?
            Merci

          Laisser une réponse

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !