Un serveur domotique Zwave autonome: Vera

47

Si on voulait définir rapidement le petit boitier Vera de Micasaverde, on pourrait dire qu’il est au Zwave ce qu’est la Zibase au X10, c’est à dire un petit boitier qui va faire office de serveur autonome pour le Zwave.

Etant donné toutes les bonnes choses que nous avons pu apprécier sur ce type de produit grace à la Zibase, autant dire que je me faisais une joie de pouvoir tester ce type de produit développé pour le Zwave.

I. Présentation et déballage

Ce serveur Z-Wave se présente sous la forme d’un petit boitier, livré avec son alimentation, un petit support pour le tenir debout, et un petit livret de démarrage rapide (en anglais).

Sur l’avant, différents voyants permettent de connaitre l’état du serveur:  l’alimentation, l’état du réseau, l’état de la réception Zwave, l’état des ports Usb, etc…

A l’arrière, deux ports éthernet (au cas où votre box ADSL ne posséderait qu’un port), deux ports Usb, et le petit bouton Zwave servant à inclure les modules Zwaves. En plus de la connexion éthernet, la Vera peut également se connecter en Wifi, ce qui permettra de la placer n’importe où.

La Vera debout dans son socle:

La Vera peut également être fixée à un mur, grace à deux encoches prévues pour:

Ce boitier a la taille d’un petit routeur, puisqu’il mesure 16.5 x 10 x 3.8 cm.

Pour ceux curieux de savoir ce qu’il se cache à l’intérieur, la Vera repose sur un petit système Linux personnalisé MIOS, CPU Broadcom BCM5354, 16 Mo de mémoire Flash, et 32 Mo de SDRAM.

1 2 3 4 5
Partager

Laisser une réponse

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !